Google dope les capacités mobiles de sa Cloud Platform

La firme de Mountain View a annoncé avoir racheté la jeune société californienne Firebase et intégrera ses outils à sa Cloud Platform.

Google poursuit sa quête de l’outillage en matière de développement d’applications. La firme de Mountain View a annoncé avoir racheté la jeune société californienne Firebase et intégrera ses outils à sa Cloud Platform. Fondée en 2009, Firebase a développé un puissant backend applicatif sous la forme d’une API qui permet de stocker et de synchroniser les données entre une application mobile (iOS et Android), le Web ou le Cloud. Le tout, en temps réel, promet Firebase. La société met également en avant la simplicité de son outil, qui permet d’accélérer les développements. « Sans avoir à gérer les connexions et à coder la logique complexe en termes de synchronisation », écrit Google.

Lors d’une rencontre avec la rédaction en 2013, Firebase avait précisé que les données sont stockées dans un format JSON, désormais très populaire. Le modèle économique de Firebase s’appuie sur plusieurs formules, dont une gratuite, qui donne accès à 50 connexions, 5 Go de transfert de données, 100 Mo de stockage de données, notamment. Les tarifs des trois autres formules, payantes, s'échelonnent de 49$ par mois à 1 499 $ par mois.

Dans un billet de blog, Firebase explique que ce rachat par Google va lui permettre de se dimensionner et surtout de s’adosser à la plateforme Cloud du géant et de sa communauté d’utilisateurs et de développeurs.

 

Pour approfondir sur Mobilité

- ANNONCES GOOGLE

Close