ObjectiveFS : un système de fichiers Posix au-dessus de S3

ObjectiveFS, une jeune startup californienne a conçu un système de fichiers distribué utilisant Amazon S3 pour le stockage de données.

A l’occasion d’un tour de start-ups dans la Silicon Valley, LeMagIT a pu découvrir la jeune société ObjectiveFS, qui a développé un système de gestion de fichiers compatible POSIX s’appuyant en back-end sur le stockage S3 d’Amazon. Le constat effectué par Thomas Nordin, le CTO de la société, est que nombre de clients d’Amazon déploient dans le cloud du fournisseur  des applications qui n’ont pas été conçues pour tirer parti du stockage objet S3. Ces dernières ont besoin d’accéder à du stockage de façon traditionnelle, à savoir par le biais d'un système de gestion de fichiers. Le problème est que le service EBS (Elastic Bloc Store) d’Amazon, qui permet de déploiement de systèmes de gestion de fichiers traditionnels, reste bien plus coûteux que S3.

Un système de fichier distribué qui tire parti du stockage objet Amazon S3

ObjectiveFS, en délivrant un système de fichiers compatible POSIX, s’appuyant sur S3 pour le stockage des données, permet de résoudre ce problème à un prix inférieur, tout en délivrant des services et des fonctionnalités avancées.

Ainsi, ObjectiveFS chiffre l’ensemble des données aussi bien durant leur transport que pour leur stockage. De même, le système de gestion de fichiers ObjectiveFS est un file system distribué, permettant à plusieurs serveurs (physiques ou virtuels) d’écrire et de lire simultanément sur le même point de montage - une caractéristique particulièrement intéressante pour certaines applications, comme l’hébergement de sites web, la fourniture de services de messagerie, l’analyse de données en cluster…

Comme ObjectiveFS s’appuie sur les services de stockage objet d’Amazon S3 pour le stockage des données, la disponibilité des données est aussi très élevée, de même que la fiabilité, puisqu’Amazon garantit une durabilité de 99,999999999% sur Amazon S3.

Disponible pour Linux et Mac OS X

Le logiciel est aujourd’hui disponible pour Linux et Mac OS X et peut être installé aussi bien sur des instances Amazon que sur des serveurs locaux (auquel cas la performance dépendra largement de la vitesse du lien vers Internet). L’un des intérêts est qu’il est possible avec ObjectiveFS de partager des données de façon transparente entre cloud privé et cloud public. De même, Il est possible d’utiliser le filesystem pour migrer des données locales vers le cloud (par exemple pour du backup ou de l’archivage…), même si de l’aveu même du CTO d’ObjectiveFS, ce scénario n’est pas le principal envisagé par la société.

La tarification est proportionnelle au nombre de points de montage actifs. Les tarifs débutent à 9, 99 $ par mois pour un usage personnel  (3 points de montage, sans limite de capacité), passent à 99 $ pour un usage « business » (50 points de montage) et vont jusqu’à 799 $ par mois, pour un usage entreprise avec 250 points de montage et aucune limite de capacité. Ce dernier tarif inclut une prestation de conseil à l’installation, une aide à l’optimisation ainsi que le support par mail ou par téléphone. Une version de démonstration gratuite pendant 30 jours est téléchargeable sur le site de l’éditeur.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close