CTera mise sur les services pour ses passerelles de stockage cloud

Les passerelles de stockage en cloud de CTera se distinguent de leurs concurrentes par la richesse de leurs services qui vont du NAS Managé, au backup en passant par les services de type Dropbox.

Alors que l’utilisation du stockage en cloud décolle, les géants du stockage multiplient les acquisitions en matière de passerelles de stockage. Microsoft a acquis StorSimple en 2013, puis EMC a mis la main sur TwinStrata en 2014, avant que NetApp ne gobe les appliances SteelStore de RiverBed.

Plusieurs sociétés indépendantes continuent toutefois leur chemin sur ce marché dont Nasuni, Panzura ou Ctera Networks. Ctera, fondé par des anciens de Sofaware, un fabricant d’appliances racheté par CheckPoint, est sans doute le mieux financé de ces acteurs. La firme a levé au total près de 45 M$, dont 25 M$ à la mi-2014, lors de son troisième tour de financement.

Les passerelles Cloud de CteraLes passerelles Cloud de Ctera

Une gamme de 4 appliances

Elle propose à son catalogue une famille composée de 4 appliances qui se distinguent par leurs capacités de stockage (utilisée comme cache local), leurs performances et leur connectivité. Le premier modèle, le C200 s’adresse aux utilisateurs individuels ou aux tout petits bureaux. Les trois autres modèles – les C400, C800 et C800Plus -, aux formats Rack 1U ou 2U, visent le marché des PME et des entreprises.

Toutes ces appliances embarquent des fonctions de déduplication de données et de chiffrement afin d’optimiser le volume de données transférées et stockées sur le cloud et afin d’assurer la sécurité des données en transit. L’authentification des utilisateurs, s’effectue via une intégration avec Active Directory ou avec l’annuaire LDAP de l’entreprise. Il est possible de mettre en œuvre plusieurs passerelles sur un même site afin de répartir le trafic entre plusieurs appliances mais aussi afin d’assurer une disponibilité optimale des services de passerelles.

Une palette de services qui va bien au-delà du simple rôle de passerelle cloud

La particularité de Ctera est la richesse des services offerts par ses appliances. Comme ses concurrents, la firme fournit des fonctions de passerelle vers les principaux services de stockage en Cloud. Ses appliances supportent ainsi le stockage Amazon S3, Microsoft Azure Storage, les clouds OpenStack Swift. Elles s’interfacent aussi avec les solutions de stockage objet d’entreprise d’EMC, Scality, Hitachi ou NetApp, ce qui permet à une entreprise d’élargir le spectre d’usage des solutions de stockage objet déployées en interne.

David Darmon, directeur France et Benelux, CteraDavid Darmon, directeur France et Benelux, Ctera

Mais Ctera va bien au-delà des fonctions de passerelle vers le stockage Cloud. La firme a ainsi ajouté à ses appliances une palette de services qui va du partage et de la synchronisation de fichiers, aux services de NAS managés en passant par la sauvegarde en cloud des postes clients et des serveurs.

Comme l’explique David Darmon, le directeur des activités France et Benelux du constructeur, « Nous fournissons en quelque sorte une forme d’UTM du cloud Storage avec du partage et de la synchronisation de fichiers, du NAS, de la sauvegarde et des fonctions de passerelles de stockage en cloud. Aucun de nos concurrents ne propose notre richesse de services avec une plate-forme unique.

Le partage de fichiers, principal cas d’usage

Plus de 40 000 passerelles Ctera sont aujourd’hui déployées dans le monde. Selon David Darmon, l’un des scénarios d’utilisation les plus courants est celui qui consiste à remplacer des serveurs de fichiers par un stockage en cloud.

« L’une de nos références publiques, le groupe JWT, utilise nos passerelles pour stocker les fichiers de ses utilisateurs dans le cloud Amazon. Un grand assureur américain a quant à lui remplacé plus de 10 000 serveurs de fichiers Windows en utilisant nos passerelles et le stockage objet » indique David Darmon. L’un des atouts d’une telle approche est que la console Ctera permet d’administrer de façon centraliser l’ensemble des services de partage de fichiers, avec les avantages liés en matière de sécurité et de conformité.

La sauvegarde et les services de type dropbox

Un autre scénario fréquemment mis en œuvre par les clients est la sauvegarde en cloud. Les passerelles de Ctera offrent des interfaces NAS et iSCSI et permettent donc à des applications de sauvegarde traditionnelles d’utiliser un stockage en cloud économique comme cible de sauvegarde. Certaines entreprises ont opté pour cette approche en remplacement de l’externalisation de leurs sauvegardes vers des bandes.

Ctera propose également ses propres agents de sauvegarde pour postes clients Windows et Mac et pour serveurs Windows, et Linux (avec capacité de restauration en mode bare-metal). Enfin, les passerelles de stockage en cloud du constructeur embarquent des services de partage et de synchronisation de fichiers permettant à une entreprise de fournir à ses utilisateurs des services de type dropbox de façon sécurisée.

Les passerelles de Ctera sont distribuées via un réseau d’intégrateurs spécialisés et sont aussi proposées par certains opérateurs en complément de leurs services de stockage en cloud. Dans le premier cas, le coût d’acquisition des passerelles débute à 950 € HT, un prix auquel s'ajoute le coût des services de stockage dans le cloud. Dans le second cas, la tarification se fait le plus souvent à l’usage et le coût des appliances est en général mensualisé. Notons pour terminer que Ctera ne propose pour l’instant aucune version virtuelle de ses appliances.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close