adrian_ilie825 - Fotolia

Oracle dote son Cloud d'une couche de protection applicative

Le groupe s'appuiera sur la technologie de Zenedge, dont il vient d'annoncer le rachat pour un montant non communiqué, pour proposer WAF, protection contre les dénis de service et les robots.

Oracle vient d’annoncer le rachat Zenedge, avec l’ambition affichée de proposer des services de pare-feu applicatif (WAF) et de protection contre les dénis de service distribués (DDoS) aux clients de son IaaS, Oracle Cloud Infrastructure.

Fondé en 2014, Zenedge propose un service distribué, en mode Cloud, de protection des applications Web, des API exposées, contre les attaques visant à exploiter des vulnérabilités, mais également contre les DDoS, sur les couches réseau 3, 4 et 7. Sa plateforme intègre en outre une solution de protection contre les mauvais bots décrite comme « utilisant des techniques de détection telles que la limitation de fréquence par IP, la protection par Captcha et les défis d’interaction humaine en JavaScript ». Ce qui ne manque pas de rappeler l’approche retenue par Oui.sncf. A cela, Zenedge ajoute la construction de signatures des clients http/https sur la base d’une cinquante d’attributs.

Dans un communiqué, Yuri Frayman, Pdg de Zenedge, revendique jusqu’à 99 % de réduction du trafic illégitime sur des sites Web, ou encore 99,75 % d’amélioration des délais de chargement de pages Web.

Avec cette opération, Oracle semble surtout rattraper un certain retard sur Microsoft et Amazon. Le premier propose en effet des fonctionnalités de pare-feu applicatif aux clients d’Azure, depuis près d’un an, via son service Application Gateway. Amazon n’est pas en reste : ses clients AWS peuvent souscrire à Shield, son service de protection contre les DDoS, depuis la fin 2016, ainsi qu’à une offre de WAF, lancée à l’automne 2015. Et c’est sans compter avec les solutions proposées par des tiers.

Le rachat de Zenedge ne devrait, au moins pour le moment, affecter ses clients. Ses offres restent commercialisées de manière indépendante. Les conditions financières de l’opération n’ont pas été communiquées. Depuis sa création, Zenedge a levé près de 14 M$.

Pour approfondir sur Sécurité du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close