GP - Fotolia

Datacore se raccorde à Kubernetes et Docker

Datacore positionne ses solutions de stockage auprès de l’écosystème très dynamique des containers, de Kubernetes et plus globalement des applications en microservices

DataCore Software lui aussi a pris note des besoins de persistance des données des applications en containers. Le spécialiste du stockage a développé une série de plugins dont la vocation est de raccorder les applications bâties sur Docker et Kubernetes à ses outils et de doter des applications d’une couche de stockage persistant et flexible.

Selon DataCore, moins de 10 % des plus de 10 000 clients de DataCore utilisent des applications en container, en production. Mais le potentiel est là bien plus important au regard de ceux qui testent cette approche et de ceux qui ont déjà inscrit ce changement architectural sur leur feuille de route.

Surtout, et c’est un point clé pour Datacore, les containers sont de plus en plus utilisés pour des applications stateful – qui nécessitent des données persistantes donc.  Des plugins pour Kubernetes et Docker sont d’autant plus nécessaires.

Les clients des secteurs financiers et des technologies sont ceux qui montrent le plus grand intérêt pour ces plugins, a confirmé Steven Hunt, directeur de la gestion des produits chez DataCore. Les secteurs de la santé et du manufacturing auraient tendance à être plus lents à adopter les conteneurs.

Les clients de SANsymphony et Hyperconverged Virtual SAN, avec des contrats de support en cours, ont accès gratuitement au plugin CSI Kubernetes sur GitHub et au plugin certifié Docker via le Docker Hub. Le fournisseur prévoit également de lancer un plugin pour les environnements Windows, probablement via GitHub, lorsqu'il y aura suffisamment d'intérêt parmi les clients pour le passage des applications Windows vers une architecture de containers.

Accès aux capacités de stockage de DataCore

DataCore a développé le plugin Kubernetes pour se reposer sur la spécification CSI (Container Storage Interface) de la Cloud Native Computing Foundation. Pour se différencier, Datacore mise sur les capacités même de ses outils de stockage, comme la protection en continu des données.

Les utilisateurs de plugins peuvent par exemple mettre en place un volume de stockage persistant avec une taille donnée et des exigences en matière de lecture-écriture, depuis un template DataCore. Un nouveau disque virtuel est provisionné en arrière-plan pour donner accès aux applications en microservices aux mêmes fonctionnalités de stockage que s’il s’agissait de déploiements de VM et de serveurs bare-metal.

« Nous avons constaté que certaines entreprises utilisent DataCore pour leurs applications critiques, essentielles à leur mission, et que parfois l'équipe DevOps ne fait que considérer les containers. Plutôt que d'avoir à supporter différents types de stockage persistant, les équipes DevOps peuvent puiser dans ces mêmes ressources » , explique à son tour Augie Gonzalez, directeur du marketing produit chez DataCore.

D'autres fournisseurs de stockage ont déjà pris en compte les containers dans leur ligne de produits. Mais DataCore a préféré attendre la finalisation fin 2018 de la spécification Kubernetes CSI v1.0.0.0 supportée dans Kubernetes 1.1.3. Le plugin certifié Docker de DataCore supporte quant à lui la spécification édictée par Docker pour ses volumes de stockage tiers.

Mécanisme standard d'accès au stockage de données

Pour Julia Palmer, analyste Gartner, le support de CSI est une bonne nouvelle. Le CSI de la Cloud Native Computing Foundation donne l'espoir d'un standard qui permettrait d’exposer le stockage externe aux containers.  Selon elle, l'un des principaux avantages de CSI est que les fournisseurs de stockage peuvent développer leurs plugins indépendamment de Kubernetes (et de ses versions). Cela permet d'accélérer le développement et de corriger les bugs.

CSI devrait également faciliter l’installation de plugins et rendre les intégrations plus transparentes, ajoute l’analyste. Le risque du verrou-vendeur se retrouve également amoindri et la migration d’un système à l’autre facilitée, poursuit-elle.

Si l'intérêt des utilisateurs pour Kubernetes est très fort, CSI peut également fonctionner avec d'autres orchestrateurs, ainsi que nombre de systèmes de stockage. En plus de DataCore, NetApp, Nutanix, Portworx, Robin Systems et StorageOS proposent aussi des plugins CSI.

Pour approfondir sur Architectures virtualisées

- ANNONCES GOOGLE

Close