Chaiyawat - stock.adobe.com

VMware s’associe à Menlo pour proposer une couche de sécurité additionnelle

Sa plateforme de sécurisation de l’accès aux contenus et services Web est désormais intégrée à Workspace One UEM. Il s’agit là de protéger en particulier les utilisateurs de terminaux mobiles, notamment contre le phishing.

Menlo Security vient d’annoncer l’intégration de sa plateforme de sécurisation de l’accès aux contenus et services Web avec la solution d’administration unifiée des terminaux de VMware, Workspace One UEM. Dans un communiqué de presse, l’éditeur explique que cette intégration doit notamment permettre d’améliorer la protection des utilisateurs de terminaux mobiles contre les opérations de hameçonnage « en isolant les menaces dans le cloud et les empêchant d’atteindre le terminal ».

Suite de l'article ci-dessous

Pour mémoire, Menlo Security interpose une couche d’isolation entre le contenu Web et le poste de l’utilisateur final afin d’empêcher tout contenu actif potentiellement malveillant de l’atteindre. Sa plateforme s’appuie pour cela sur des conteneurs virtuels éphémères, qui exécutent un système d’exploitation et navigateur propres. Le véritable accès aux sites Web se fait dans le conteneur. Les éléments visuels sont transférés au navigateur du poste de travail, avec quelques lignes de code HTML et un peu de JavaScript.

Mais la plateforme de Menlo ne s’arrête pas aux pages Web. Elle traite de la même manière les documents PDF et bureautiques. Son isolation des liens dans les e-mails et les messageries Web permet en outre d’ajouter une couche de protection contre le hameçonnage. La plateforme peut être déployée en interne ou sur AWS.

La plateforme de Menlo Security est entrée dans le quadrant magique des passerelles de sécurité des accès Web (SWG) de Gartner en 2018. L’adoption de l’approche semble s’étendre : McAfee vient de s’offrir une jeune pousse du secteur, Light Point Security. Et avant lui, Symantec a annoncé le rachat de Fireglass durant l’été 2017. Authentic8 et Menlo Security comptent parmi les indépendants du marché.

Dans le communiqué de presse annonçant le partenariat, Shawn Bass, directeur technique de VMware pour l’informatique de l’utilisateur final, estime que « l’isolation mobile est en train de devenir un composant critique de l’architecture de sécurité mobile ». Et de fait, protéger les utilisateurs de menaces telles que le hameçonnage s’avère plus délicat sur leurs terminaux mobiles que sur leurs postes de travail traditionnels.

Selon Menlo Security, sa plateforme de déport du rendu traite plus de 500 millions de requêtes Web par jour. L’intégration avec Workspace One UEM est disponible depuis la fin du mois de mars pour les appareils Android et iOS.

Pour approfondir sur Protection du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close