XDR : Secureworks implante une instance de stockage Cloud à Francfort

Avec cette nouvelle instance de stockage de données de télémétrie sur le Vieux Continent, Secureworks entend répondre aux besoins de territorialité de ses clients.

Le fournisseur de services analytiques de sécurité et de renseignement sur les menaces Secureworks vient d’ouvrir une instance de stockage de données en mode cloud à Francfort, en Allemagne. Il entend ainsi répondre aux exigences des clients et des revendeurs de sa récente plateforme de détection et de réponse étendues (XDR) Taegis qui préfèrent voir leurs données de télémétrie stockées au sein de l’Union européenne.

Secureworks n’a pas fait état de lien direct entre cette nouvelle instance et le Brexit. Mais il n’en explique pas moins que celle-ci doit donner à ses clients européens un meilleur contrôle sur leurs données, tout en renforçant sa capacité à répondre à la demande croissante de services de cybersécurité en Europe. En outre, il ajoute qu’il sera désormais en mesure d’offrir de meilleures garanties aux utilisateurs en termes de conformité avec le règlement général de protection des données (RGPD).

Le service Taegis évolue régulièrement suivant les commentaires des clients de Secureworks. Cinquante nouvelles fonctionnalités ont ainsi déjà été ajoutées depuis le lancement en février 2021, dont la création de règles personnalisées, celle de rapports définis par l’utilisateur et le lancement d’un langage de recherche avancée. Un emplacement de stockage des données au sein de l’Union européenne figurait également parmi les demandes prioritaires.

« Nous nous engageons à répondre aux retours de nos clients et à leur donner, ainsi qu’à nos partenaires, plus de choix dans la façon dont ils protègent leurs organisations », explique Steve Fulton, chef de produit de Secureworks. Et justement, « certaines organisations ont besoin de plus d’autonomie pour contrôler l’endroit où sont stockées leurs données de télémétrie de sécurité, ainsi que des garanties pour sécuriser leurs données en transit ».

Dès lors, Steve Fulton explique que « nous sommes fiers de donner à ces clients et partenaires un plus grand choix quant à l’endroit où résident leurs données et, par conséquent, nous continuons à augmenter nos investissements dans l’UE, car nous permettons à davantage d’organisations de tirer pleinement parti de Secureworks Taegis XDR ».

Outre ses principales implantations à Londres et Édimbourg, Secureworks dispose de plusieurs autres sites au sein même de l’UE, avec notamment des bureaux à Paris et un centre d’excellence en sécurité à Bucarest. Il opère également depuis les bureaux de Dell à Amsterdam – Dell avait racheté Secureworks en 2011, et conserve une participation majoritaire, après avoir remis la société sur le marché lors d’une introduction en bourse en 2016.

La plateforme XDR de Taegis est une offre SaaS qui combine les opérations de sécurité, la veille sur les menaces et les analyses basées sur l’intelligence artificielle, pour améliorer la capacité des équipes de sécurité des clients à détecter, enquêter et répondre aux incidents de sécurité de manière rapide et précise.

Selon une étude menée par les analystes d’ESG pour le compte de Secureworks, les entreprises considèrent de plus en plus l’approche XDR comme un moyen d’améliorer l’efficacité de la sécurité. Les personnes interrogées dans le cadre de l’enquête ont déclaré que leurs principaux objectifs en matière de détection et de réponse aux menaces étaient d’améliorer la détection des menaces avancées, d’augmenter les tâches d’automatisation, d’améliorer les temps de réponse et de gagner en visibilité sur les risques.

Les organisations participantes ont déclaré qu’elles considéraient l’XDR comme une voie potentielle pour aider à détecter, identifier et comprendre les cyberattaques complexes.

Pour approfondir sur Protection du poste de travail

Close