Google soutient officiellement la fondation OpenStack

Des travaux seront réalisés pour renforcer les liens entre OpenStack et Kubernetes alors que ce dernier sera disponible en version 1.0 le 21 juillet.

Google a décidé de se joindre à l’effort de financement et de contribution au projet OpenStack. La firme de Mountain View a rejoint la Fondation OpenStack au rang de Corporate Sponsor (25 000 $  par an) et a indiqué que son apport portera sur … les conteneurs.  Le groupe entend donc dédier des ressources d’ingénierie qui travailleront à faire intéropérer étroitement le framework de cloud privé, avec des technologies comme Docker et bien sûr Kubernetes. 

Ce dernier est un projet clé de Google. Il s’agit en fait d’une solution pour gérer, administrer et déployer un ensemble de clusters de conteneurs Docker. Mountain View avait déjà rapproché sa technologie de projets OpenStack au début 2015 en participant par exemple au projet Magnum, dont la vocation est justement de déployer Kubernetes sur OpenStack. Google a également participé au projet Murano, un concept de catalogue d’applications composites pour OpenStack.

« En s’alliant avec l’OpenStack Foundation, nous espérons ajouter des patterns natifs liés aux conteneurs à l’arsenal des développeurs en entreprise et améliorer l’intéropérabilité entre les clouds privé et public », explique Craig McLuckie, chef de produit chez Google, dans un billet de blog.

Conteneurs et Cloud hybride

Avec cette contribution de Kubernetes au monde des conteneurs, le déploiement de cette technologie devrait s’accélérer, note de son côté Mark Collier, le COO de la fondation. « La proposition de valeur (pour les entreprises) est qu’OpenStack est capable de proposer un unique tableau de bord pour l’ensemble de l’infrastructure, qui peut inclure aussi bien VMware, KVM et des workloads en conteneurs. OpenStack leur propose une plateforme solide pour explorer de nouvelles technologies au fur et à mesure qu’elles voient le jour. »

En se rapprochant plus près d’OpenStack, Google voit aussi un moyen de se montrer dans le déploiement d’environnement hybride, mêlant Cloud public et Cloud privé – et d’y placer son moteur d’orchestration de conteneurs.  Dans ce cadre, OpenStack constitue la brique standard, reconnait par ailleurs Google.

Ce rapprochement officiel avec l’OpenStack Foundation est annoncé quelques jours avant l’inauguration de la conférence OSCON 2015, lors de laquelle la version 1.0 de Kubernetes devrait être présentée. Prête pour la production donc.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close