Cet article fait partie de notre guide: API : l'ouverture des SI dans un monde de microservices

British Airways ouvre ses APIs aux développeurs

Le but est de stimuler son écosystème et de favoriser la création de valeur par les partenaires de la compagnie. D’autres transporteurs aériens sont également engagés sur cette voie.

British Airways vient de rendre publique une série de 6 APIs (Application Programming Interface) à l’attention des développeurs tiers. Le but est d’accompagner la transformation numérique et de permettre l’innovation autour de ses services.

Dans un communiqué, la compagnie souligne qu’elle espère que ces outils créeront de la valeur ajoutée pour les agences de voyage qui pourront fournir des offres plus personnalisées et plus précises à leurs clients.

Une autre conséquence espérée est de renforcer l’écosystème de partenaires (de revendeurs) en « abaissant les barrières à l’entrée à la création de nouveaux canaux de distribution », dixit Ian Luck, Directeur Distribution Strategy chez British Airways.

Donner accès aux informations majeures pour les clients

Concrètement, les quatre APIs principales donnent accès à la liste des vols et des destinations, à l’actualité des vols en direct (horaires, etc.), aux prix (pour une date et une destination précise, ou les offres les plus basses sur une période donnée), au coût d’un sur-classement et aux réservations possibles.

Elles prennent également en charge le paiement.

Une autre APIs donne accès aux contenus multimédias qui sont disponibles à bord. Et une dernière permet d’intégrer les offres partenaires (booking d’hôtel et location de voiture).

Ces APIs sont disponibles sur la page de la compagnie dédiée aux développeurs.

La sortie de ces outils a pour cadre le New Distribution Capability, une initiative de su secteur du transport aérien – sous l’égide de l’IATA - qui vise à améliorer la distribution et à faciliter la circulation de l’information sur et entre les compagnies.

Les APIs de British Airways sont actuellement en beta-test et exigent de passer par un processus d’identification et de sélection (qui ne donnent d’ailleurs pas automatiquement accès à la réservation effective de vols) pour participer au projet pilote lancé ce mois-ci.

Une volonté commune au secteur de stimuler l’écosystème

Elles montrent en tout cas une volonté d’ouverture avec à la clef l’idée qu’un écosystème est créateur de valeur ajoutée et peut imaginer des offres aussi bien si ce n’est mieux que le fournisseur du service de départ. Une stratégie qui n’est pas sans rappeler celle des apps (développées par une communauté) et des OS mobiles (fournis par une entreprise donnée).

Transavia
APIs de Transavia

D’autres compagnies se sont également engagées sur cette voie.

Citons en Allemagne la Lufthansa ou en France, Transavia – la filiale low-cost d’Air France – qui propose un portail pour développeurs qui donne lui aussi accès à un jeu d’APIs.

Gageons que d’autres grands noms, actuellement absents du mouvement, ne tarderont pas à le rejoindre.

Pour approfondir sur API

- ANNONCES GOOGLE

Close