Pixsooz - Fotolia

Télécom Lille aide ses étudiants à se certifier en cybersécurité

Partenaire de sociétés spécialisées en sécurité informatique depuis plusieurs années, Télécom Lille propose à ses étudiants d'obtenir la certification délivrée par Arkoon Netasq, au cours de leurs études. Un « plus » pour les étudiants, mais aussi pour leurs futurs employeurs.

Les attaques informatiques, escroqueries et autres vols de données ne cessent de se multiplier. Cette forte augmentation de la cybercriminalité entraîne une croissance tout aussi forte de l'activité des entreprises spécialisées en cybersécurité. De fait, elles recrutent dans des volumes qui progressent sensiblement. Enfin… disons plutôt qu'elles voudraient bien recruter !

Car elles peinent à trouver autant de candidats qualifiés qu'elles pourraient en embaucher. Certes, nombre d'écoles proposent désormais des formations, tant initiales que continues, mais dont les effectifs se comptent en quelques centaines par an, là où il en faudrait cinq ou dix fois plus.

Mieux former au plus tôt

Arkoon Netasq, filiale d’Airbus Defence and Space, a choisi de mettre l'accent sur la formation. Déjà partenaire de Télécom Lille depuis une dizaine d'années pour des interventions dans la formation à la sécurité numérique, la société propose désormais aux élèves ingénieurs d'acquérir une certification pendant leur cursus. Accessible aux étudiants qui suivent les formations « Principes et modèles pour la sécurité » (PMS) et « Sécurité des réseaux et des systèmes » (SRS), la certification de niveau « administrateur » concerne les produits de la marque Stormshield.

Pour l'obtenir, les futurs ingénieurs doivent suivre les cours assurés par des formateurs d'Arkoon Netasq et réussir l'examen final, « de la même façon que nos clients ou nos partenaires », précise Matthieu Bonenfant, Product marketing directeur. Les clients et partenaires obtiennent la certification après trois jours pleins de formation en présentiel et un examen. Elle leur est proposée au prix de 2500 euros. 

Un « plus » pour tous 

« Nos étudiants sont très demandeurs de cette certification, car elle leur ouvre des possibilités de stages et c'est un “plus” pour leur entrée sur le marché du travail », affirme Martine Ducornet, responsable Relations entreprises, Stages et Bureau Carrières de Télécom Lille. Et de poursuivre : « Depuis longtemps, des entreprises interviennent dans les cours sur des aspects pratiques. Et 40% de la formation des élèves se fait en entreprise lors des stages qu'ils effectuent chaque année ».

Cette collaboration convient tout autant aux entreprises en question. Pour Arkoon Netasq, les avantages du partenariat en général et de la certification en particulier sont incontestables. « Bien sûr, les jeunes ingénieurs qui sont recrutés avec une certification Stormshield peuvent devenir des prescripteurs, on sait qu'ils cristallisent beaucoup sur les marques qu'ils rencontrent pendant leur cursus », reconnaît Matthieu Bonenfant. « Mais surtout, la certification est un pré-requis pour certains employeurs, notamment les partenaires d'Arkoon Netasq. En effet, cette certification leur donne accès à un support de plus haut niveau et le nombre de certifiés dans l'entreprise détermine les conditions du partenariat. Parallèlement, elle valorise le cursus des jeunes diplômés et leurs compétences ».

Suite à sa collaboration avec Télécom Lille, Arkoon Netasq va bientôt proposer la certification Stormshield aux élèves ingénieurs de l'INSA Lyon. Et d'autres écoles devraient suivre rapidement. Pour que toujours plus de jeunes ingénieurs informaticiens spécialisés en cybersécurité arrivent sur le marché du travail « prêts à se mettre au boulot ».

 

Pour approfondir sur Cybercriminalité

- ANNONCES GOOGLE

Close