dynamixx - Fotolia

Teradata fait évoluer son architecture MPP

Nouvelle architecture MPP nommée Intelliflex, disponibilité de la base Teradata sur AWS et extension des services cloud managés en Europe… Teradata multiplie les annonces lors de sa conférence Universe.

Teradata a profité de son événement annuel Teradata Universe qui se tient actuellement à Hambourg pour annoncer une évolution de son architecture MPP (Massive Parallel Processing) d’entrepôt de données. Nom de code : Intelliflex.

Selon Oliver Ratzesberger, Intelliflex, qui est donc le nouveau de l’architecture MPP de Teradata, vient casser les liens trop étroits qui unissaient stockage et compute. « Nos clients nous ont demandés des possibilités de dimensionner stockage et compute de façon indépendante. Les plateformes MPP sont généralement limitées en ce sens, tissant un lien trop rigide entre le stockage et le compute.  Mais parfois ce sont les capacités de stockage que vous devez augmenter, parfois celles de compute. Nos clients souhaitent aussi avancer de façon plus incrémentale, avec des mises à jour plus rapides. De plus, l’analytique est aujourd’hui omniprésent dans les entreprises ; l’entrepôt de données ne peut pas connaître de temps d’interruption », affirme-t-il.

L’architecture Intelliflex propose des capacités « de dimensionnement multi-dimensionnel, permettant aux entreprises d’ajouter de la puissance de calcul et de la capacité de stockage en fonction de leurs besoins métier, et ce de façon indépendante », soutient Teradata. Les composants stockage et compute sont reliés par la technologie d’interconnexion BYNET (dans sa version 5) du constructeur.

De plus, toujours selon le fournisseur, cela élimine « 87% des temps d’indisponibilité dus à des données inaccessibles ». Teradata évoqué également des capacités de traitement en mémoire optimisé. Intelliflex, motorisé par des Xeon, peut recevoir jusqu’à 66 To de données non compressées et 3 To mémoire par cabinet. Intelliflex devrait être disponible au troisième trimestre 2016.

Extension des services managés à l’Europe

Toujours à l’occasion de son événement annuel, Teradata a annoncé que la zone Europe serait désormais couverte dès la mi-2016 en ce qui concerne les services Cloud managés du groupe ( Teradata Managed Cloud). Cela comprend des services d’entrepôt de données, d’analytique et Hadoop, disponibles selon un modèle à l’abonnement.

Enfin, autre annonce autour du Cloud, la disponibilité immédiate de Teradata Database sur AWS – la présentation du service avait été effectuée en octobre. Il s’agit de la première option de Cloud public qui en comptera plusieurs dans les mois à venir, a précisé le groupe.

« Il ne s’agit pas d’une version allégée de la base de données, mais bien de Teradata 15.10 dans son ensemble, optimisée pour fonctionner sur la pile AWS », explique Oliver Ratzesberger.

 

Traduit et adapté par la rédaction

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close