deepagopi2011 - Fotolia

Akamai s’offre un spécialiste de la détection des attaques automatisées

Le fournisseur de services d’optimisation de distribution de contenus veut aider ses clients à lutter contre le détournement des comptes de leurs utilisateurs finaux.

Akamai vient d’annoncer l’acquisition de Cyberfend, un spécialiste de la protection contre le détournement de comptes utilisateurs en ligne. Créé en 2014 par deux anciens d’Intel issus de l’IIT de Mumbai, en Inde, Cyberfend revendique la capacité de détecter 99,9 % des attaques sophistiquées et 100 % des attaques simples utilisant des scripts pour tenter de détourner des comptes d’utilisateurs dont les identifiants ont été compromis – dans le cadre d’une brèche de masse comme dans celui d’un incident plus limité, par cheval de Troie par exemple. La start-up s’appuie sur des techniques d’apprentissage automatique et assure ne générer aucun faux positif et ne pas interférer avec l’expérience utilisateur, tout en pouvant s’intégrer sans nécessiter de changement de l’interface utilisateur.

Dans un communiqué, Akamai revient sur les multiples révélations récentes de compromission d’identifiants d’utilisateurs pour souligner que « le vol et détournement d’identifiants est un problème significatif pour les entreprises en ligne et pour leurs clients ». Mais détecter les attaques s’appuyant sur des identifiants volés « peut être difficile, car les identifiants eux-mêmes sont légitimes. En outre, les attaquants peuvent se cacher au sein du trafic Web et mobile légitime, en attaquant aux heures ouvrées et distribuant leurs opérateurs à partir d’appareils couramment utilisés associés à des millions d’adresses IP à travers le monde ».

Avec cette acquisition, Akamai indique vouloir étendre le périmètre fonctionnel de son offre Bot Manager lancée en février dernier. Celle-ci vise à détecter le trafic Web automatisé et à définir les mesures à prendre suivant la nature de ce trafic, qu’il s’agisse par exemple de bots utilisés pour générer frauduleusement des revenus publicitaires, collecter des prix, ou provoquer artificiellement des fluctuations tarifaires sur des produits disponibles en quantités limitées, notamment.

Akamai va procéder à l’achat de Cyberfend en numéraire. Le montant de l’opération n’a pas été précisé, mais le fournisseur de services de distribution de contenus en ligne précise que celle-ci n’aura pas d’impact significatif sur ses finances. Cyberfend a levé 3 M$ en mai 2015, avant de procéder à une levée de fonds supplémentaire en juin dernier, pour un montant non précisé.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close