ra2 studio - stock.adobe.com

BYOD : comment la virtualisation mobile améliore l’accès aux applications

La virtualisation applicative mobile n'est pas une nouvelle technologie, mais les dernières générations de smartphones l’ont rendue plus viable pour une utilisation quotidienne en entreprise.

Les récentes améliorations apportées aux terminaux mobiles ont ouvert la voie à des traitements lourds tels que la virtualisation mobile d’applications. Les plus récents de ces appareils embarquent généralement des processeurs plus rapides, plus de stockage et des affichages de meilleure qualité. De quoi permettre aux utilisateurs mobiles d'accéder à des applications plus complexes et plus gourmandes en ressources sur leurs appareils mobiles pour effectuer des tâches professionnelles.

Suite de l'article ci-dessous

Ces tâches recouvrent notamment l'accès aux contenus de l'entreprise et la saisie de données, ainsi que l'envoi de messages aux clients et aux membres de son équipe. Les utilisateurs s'appuient sur les applications mobiles pour effectuer ces tâches essentielles lorsqu'ils ne sont pas sur leur poste de travail. Ainsi, lorsqu'un appareil est perdu ou remplacé, les services informatiques doivent s'assurer que les utilisateurs peuvent à nouveau accéder à ces applications en temps utile. Pour ce faire, il est possible de déployer les applications mobiles à l'aide d'une plateforme de gestion des terminaux mobiles (MDM) ou via les boutiques applicatives d’Apple et de Google.

Toutefois, les services informatiques n'ont pas le temps de télécharger les applications sur chaque appareil. Le MDM aide au déploiement d'applications à grande échelle, mais des inquiétudes subsistent quant à la manière de gérer le cas des terminaux BYOD. Il n’est généralement pas possible de leur appliquer les mêmes politiques qu’aux appareil propriété de l’entreprise.

La virtualisation mobile des applications – plus précisément le streaming applicatif mobile – pourrait être la meilleure option pour remédier au manque de contrôle administratif sur les appareils personnels. La technologie de diffusion d'applications et de contenus en continu existe depuis un certain temps, et des éditeurs tels que Microsoft l’utilisent pour fournir rapidement des applications complexes aux utilisateurs finaux.

Cette méthode ne nécessite pas d'installation et de configuration : l'idée est de connecter les utilisateurs mobiles aux applications en streaming à partir d'un serveur centralisé. À terme, les utilisateurs pourront accéder aux applications d'entreprise sans aucune installation ou configuration préalable. Cela changera probablement la façon dont les appareils mobiles interagissent avec les applications et dont l’IT traite les applications métiers sur les appareils personnels.

Outre la facilité de gestion sur les appareils personnels, la virtualisation et la diffusion en continu des applications apporteront d'autres avantages importants aux entreprises, à commencer par la portabilité : l'accès aux applications métiers n’est pas limitée à un seul appareil. Au contraire, celles-ci peuvent être chargées sur plusieurs appareils approuvés.

En outre, l’application streamée ne fonctionne sur l'appareil mobile que lorsqu'elle est en cours d'utilisation. Dès lors, les données sont protégées par le fait qu’elles ne sont jamais stockées localement sur le terminal.

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close