Comment remanier efficacement le code d’une application

Le remaniement du code permet de garder le code propre, précis et efficace, idéalement sans en modifier les fonctionnalités. Apprenez à refactoriser le code sans interrompre votre pipeline de déploiement.

Le remaniement de code ne consiste pas simplement à éliminer les bugs. L’objectif principal de cette pratique est d’améliorer la lisibilité et de systématiquement améliorer les performances des applications. Par ailleurs, si elle ne vise pas à réduire les erreurs, elle permet de les éviter sur le long terme et d’améliorer la maintenance.

Quand et pourquoi doit-on remanier son code ?

De mauvaises habitudes et le non-respect des lignes directrices de conception peuvent entraîner la duplication de code, des dépendances inadéquates entre les classes de données et une mauvaise répartition des responsabilités entre celles-ci et les méthodes (séquences logiques). À l’inverse, l’adoption de protocoles standardisés par la voie du remaniement facilite l’assainissement du code.

En cas de lancement d’une application sur le marché dans un laps de temps court, cela ne sert à rien de prévoir le réusinage de code avant son lancement. Ce processus est long et peut, par conséquent, allonger les délais de livraison. De plus, il sera quand même nécessaire d’effectuer les tests supplémentaires afin de s’assurer que les fonctionnalités disponibles ne soient pas altérées.

Quelques techniques éprouvées pour le réusinage

Plusieurs stratégies existent pour un remaniement de code efficace. Voici les approches les plus répandues parmi les développeurs.

La méthodologie Red Green Refactor

Les équipes dont les développements s’appuient largement sur le « Test Driven Development » privilégient ce modèle. Comme son nom l’indique, il repose sur trois étapes :

  • Red : arrêter de coder et réfléchir au développement
  • Green : écrire juste ce qu’il faut de code pour réussir les tests sans chercher la perfection
  • Refactor : optimiser et nettoyer sans ajouter de nouvelles fonctionnalités.

Cette approche s’applique sur des cycles courts à répéter après l’écriture d’une classe. Au départ, certains rédigent les tests avant même d’avoir conçu cet élément. Puis, la phase « Refactor » permet de rationaliser ces vérifications. L’on peut en déduire que c’est un réusinage permanent tout au long du développement.

Remaniement par abstraction

Ici, la technique consiste à extraire le code, l’abstraire et à éviter les doublons. Il existe deux variantes : ascendante et descendante. La première revient à transférer le code dans une super classe, tandis que la seconde vise à faire l’inverse : les lignes de programmation sont transvasées dans des sous-classes.

Par composition

Les méthodes qui sont excessivement grandes ne sont pas faciles à gérer, à modifier ou à maintenir. La composition tire parti de l’extraction – y compris de la méthode, de l’interface et des variables locales – pour simplifier le code.

Simplifier les méthodes et les expressions conditionnelles

Au fur et à mesure d’un développement, un programme orienté objet prend de l’ampleur et se complexifie. Il est possible de simplifier les séquences logiques en y ajoutant des paramètres, en y retirant d’autres, en renommant les méthodes ou en simplifiant les expressions conditionnelles et en les remplaçants par des polymorphismes.

Remaniement préparatoire

Cette fois-ci, il s’agit d’anticiper le besoin de nettoyer le code avant l’ajout d’une nouvelle fonctionnalité. Ainsi, le développeur espère réduire la dette technique future.

Les meilleures pratiques

Le remaniement de code est un processus continu. Peu importe le nombre de fois où il est appliqué, l’on n’obtient jamais entièrement satisfaction parce que cette opération engendre toujours plus de réusinage. Il vaut mieux progresser à chaque itération plutôt que de rechercher à tout prix à produire l’application parfaite.

C’est une activité nécessaire à la maintenance d’un programme et il faut l’accepter en tant que tel. Celle-ci est conçue pour supporter l’adaptation. Il est probable que le code remanié se périme avec le temps et qu’il faille le nettoyer par la suite.

Avec ce concept à l’esprit, il y a quelques pratiques à adopter lors du réusinage de code :

  • Référencer le code et faire en sorte de le tester avant tout remaniement. Adopter une stratégie de gestion des tests en s’assurant qu’ils couvrent tous les aspects.

  • Lancer les tests après tout changement. Cela permet d’éviter l’introduction de nouveaux bugs et de s’assurer que la batterie d’outils de vérification soit complète.

  • Utiliser des outils dédiés à cette pratique. Par exemple, Microsoft Visual Studio inclut nativement des fonctionnalités pour le réusinage. Il est plus facile de renommer, d’extraire et de formater le code source dans l’environnement.

  • Lancer la procédure avant l’ajout d’une nouvelle fonction ou d’une mise à jour.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close