Definition

3G

3G fait référence à la « troisième génération » de la technologie de téléphonie mobile (cellulaire).

La première (1G) est née au début des années 80 avec le déploiement commercial des réseaux cellulaires AMPS (Advanced Mobile Phone Service, service de téléphonie mobile évolué). Les premiers réseaux AMPS utilisaient le multiplexage FDMA (Frequency Division Multiplexing Access, accès multiple par répartition en fréquence) pour porter la voix analogique sur les canaux de la bande de fréquences des 800 MHz.

La deuxième génération (2G) a vu le jour dans les années 90 lorsque les opérateurs mobiles ont déployé deux standards vocaux numériques concurrents. En Amérique du Nord, certains opérateurs ont adopté l'IS-95, qui utilisait la technique CDMA (Code Division Multiple Access, accès multiple par répartition en code) pour multiplexer jusqu'à 64 appels par canal sur la bande des 800 MHz. De nombreux opérateurs du monde entier ont adopté le standard de communication GSM (Global System for Mobile communication, système mondial pour communication avec les mobiles), qui utilisait le TDMA (Time Division Multiple Access, accès multiple par répartition dans le temps) pour multiplexer jusqu'à 8 appels par canal sur la bande des 900 et 1800 MHz.

L'Union internationale des télécommunications (UIT) a défini la troisième génération (3G) des standards de téléphonie mobile IMT-2000 pour en faciliter le développement, pour développer la bande passante et pour favoriser la prise en charge d'une plus grande diversité d'applications.

Mais pour prendre en charge des applications multimédias mobiles, la 3G devait gérer des données par paquet avec une meilleure efficacité spectrale, à un débit largement supérieur.

Cependant, pour passer de la 2G à la 3G, les opérateurs mobiles ont dû procéder à des mises à niveau "d'évolution" sur les réseaux existants tout en planifiant leurs nouveaux réseaux haut débit mobiles.

C'est ainsi que sont nées les deux familles de 3G : 3GPP et 3GPP2.

La 3GPP (3rd Generation Partnership Project) a vu le jour en 1998 pour encourager le déploiement des réseaux 3G issus du GSM. Les technologies 3GPP ont évolué comme suit.

• Le GPRS (General Packet Radio Service) offrait un débit atteignant 114 kbit/s.

• EDGE (Enhanced Data Rates for Global Evolution) atteignait les 384 kbit/s.

• L'UMTS WCDMA (Wideband CDMA) offrait un débit descendant jusqu'à 1,92 Mbit/s.

• Le HSDPA (High Speed Downlink Packet Access) a dopé la liaison descendante jusqu'à 14 Mbit/s.

• Le LTE E-UTRA (Evolved UMTS Terrestrial Radio Access) vise les 100 Mbit/s.

Les déploiements du GPRS ont démarré en 2000, suivis par l'EDGE en 2003.

Bien que définies par l'IMT-2000, ces technologies sont parfois appelées "2,5G", car elles n'offraient pas de débits binaires de plusieurs mégabits.

L'EDGE a été supplanté par le HSDPA (et le HSUPA, son partenaire pour la liaison montante). Selon le 3GPP, fin 2007, on comptait 166 réseaux HSDPA dans 75 pays.

Une seconde organisation, le 3GPP2 (3rd Generation Partnership Project 2), a été mise sur pied pour favoriser l'évolution vers la 3G des opérateurs d'Amérique du Nord et d'Asie utilisant le CDMA2000. Les technologies 3GPP2 ont évolué comme suit.

• 1xRTT (One Times Radio Transmission Technology) offrait un débit atteignant 144 kbit/s.

• EV-DO (Evolution Data Optimized) amenait le débit descendant jusqu'à 2,4 Mbit/s.

• EV-DO Rev. A dopait le débit crête descendant à 3,1 Mbit/s et réduisait la latence.

• EV-DO Rev. B peut utiliser de 2 à 15 canaux, chaque liaison descendante pouvant atteindre au maximum 4,9 Mbit/s.

• UMB (Ultra Mobile Broadband) était attendu pour atteindre 288 Mbit/s en liaison descendante.

1xRTT est arrivé en 2002, suivi en 2004 par la version commerciale EV-DO Rev. 0.

Là aussi, 1xRTT est appelé "2,5G", car il sert de transition avant EV-DO.

Les standards EV-DO ont connu deux développements : les services de la révision A, née en 2006, ont été remplacés par des produits utilisant la révision B pour optimiser le débit grâce à la transmission sur plusieurs canaux.

LTE et UMB sont souvent considérés comme des technologies 4G (quatrième génération), car ils augmentent significativement le débit descendant.

Cette définition a été mise à jour en mai 2016

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Close