Definition

Private Branch Exchange (PBX)

Un PBX – en français un « autocommutateur téléphonique privé » – est un système téléphonique privé d’entreprise.

Au sein d’une organisation, le premier rôle d’un PBX est de commuter (de rediriger) les appels entrants vers les bons utilisateurs, appels qui arrivent depuis les lignes externes du réseau téléphonique commuté (RTC).

Suite de l'article ci-dessous

L’autre rôle, sortant, est de permettre à tous les utilisateurs de partager un certain nombre – restreint – de lignes téléphoniques.

Dans les deux cas, le but d’un PBX est d’économiser les coûts d’une ligne téléphonique RTC pour chaque utilisateur en mutualisant, en interne, la gestion des appels venant d’un nombre plus restreint de lignes d’un opérateur. En clair, il est possible de diviser une seule ligne OBS en une dizaine de lignes internes.

Le PBX appartient et est souvent exploité par une entreprise plutôt que par la compagnie de téléphone (qui peut toutefois être un fournisseur ou un fournisseur de services).

À l’origine, les autocommutateurs privés étaient analogiques. Aujourd’hui, les PBX sont le plus souvent numériques.

L’équipement et le matériel d’un PBX varient en fonction de la complexité du système – par exemple, s’il s’agit d’un PBX historique auquel sont raccordées des lignes fixes en cuivre, ou si le PBX accepte un mélange de lignes analogiques et numériques, ou s’il utilise la voix sur IP (VoIP), ou encore s’il est hébergé par l’entreprise ou si le PBX est dans le cloud.

Les PBX historiques utilisent les lignes téléphoniques fixes en cuivre qui pénètrent dans les locaux d’une entreprise où elles sont connectées à un boîtier PBX. Ce boîtier contient des commutateurs (switch) qui permettent de distribuer les appels vers différents téléphones dans un bâtiment ou un local et d’accéder à un nombre limité de lignes extérieures (lignes interurbaines ou trunk lines).

Un IP PBX utilise des signaux numériques, plutôt que des lignes analogiques, pour gérer les appels. Comme il utilise des câbles Ethernet pour connecter les téléphones au lieu des câbles téléphoniques traditionnels, aucun recâblage n’est nécessaire.

Les IP PBX peuvent être hébergés par des fournisseurs de services. Bien que les systèmes hébergés (Hosted PBX) soient facturés sur abonnement et au mois, leur utilisation entraîne une réduction des coûts de matériel. Les petits systèmes PBX, souvent appelés Virtual PBX, offrent un service hébergé, mais avec moins de fonctionnalités. Elles conviennent mieux aux très petites entreprises. Les PBX hébergés sont vendus par de nombreux fournisseurs, dont un des plus connus est Ring Central.

Les éléments matériels d’un PBX dépendent de sa complexité et de son utilisation, par exemple, des types de téléphones sur un site particulier. En général, on trouve :

  • Des lignes téléphoniques interurbaines (lignes téléphoniques multiples) qui aboutissent au PBX
  • Un ordinateur qui gère la commutation des appels vers l’intérieur et vers l’extérieur.
  • Un réseau de lignes interne
  • Un routeur de communications unifiées (sans fil et filaire)
  • Des combinés téléphoniques (USB, VoIP et SIP)
  • Une passerelle VoIP
  • Un routeur Internet
  • Des câbles, des armoires, une alimentation sans coupure
  • Un serveur d’application de téléphonie
Cette définition a été mise à jour en décembre 2019

Pour approfondir sur ToIP - VoIP

Extensiones de Documento y Formatos de Documento

Accionado por:
Close