Definition

Direct-Attached Storage (DAS)

L’appellation Direct-attached storage (DAS ou disque en attachement direct) décrit un type de périphérique de stockage relié directement à un ordinateur et non accessible à d’autres ordinateurs. L’exemple le plus typique d’un stockage DAS est le disque dur interne d’un ordinateur ou d’un serveur.

En entreprise, les disques connectés directement à un serveur, que ce soit dans un emplacement interne au serveur ou dans un tiroir de disques externe  de type JBOD, connecté via SCSI, SAS ou e-SATA, sont considérés comme un stockage en attachement direct. L’un des avantage du DAS est qu’il peut fournir des performances meilleures que le stockage SAN ou NAS, car les données n’ont pas à être transmises via un réseau. C’est la raison pour laquelle certaines application privilégient le stockage DAS (comme par exemple Microsoft Exchange, pour lequel Microsoft préconise l’usage d’un stockage DAS).

Par le passé, le stockage DAS a été critiqué pour son inefficacité (le stockage en mode bloc ne peut êtrte partagé entre serveurs) et pour sa complexité d’administration (le stockage n'étant pas mutualisé entre serveurs comme avec le SAN ou le NAS, il faut gérer autant d'espace de stockage qu'il y a de serveurs). 

Mais l’émergence de technologies de stockage distribué (comme VSAN, ScaleIO, Nutanix, Ceph, etc...) le rend de nouveau populaire (on peut créer de vastes baies de stockage en agrégeant de multiples serveurs disposant chacun de grandes quantités de disques DAS). De plus le DAS est la technologie privilégiée par ceux qui recherchent la latence la plus faible possible, notamment avec des disques à mémoire Flash (SSD).

Cette définition a été mise à jour en août 2014

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Powered by:
Close