Definition

Windows Server 2016

Microsoft Windows Server 2016 est un système d'exploitation serveur de Microsoft.

L’OS intègre deux conteneurs natifs : les conteneurs Windows Server et Hyper-V. Les conteneurs Windows Server (Windows Server Containers) s'exécutent directement sur l'OS mais sont isolés les uns des autres. Les conteneurs Hyper-V (Hyper-V Containers) apportent une isolation améliorée et s'exécutent depuis une machine virtuelle (VM) Hyper-V. indows Server 2016 assure également une prise en charge intégrée de Docker. La solution pourra ainsi servir à administrer les deux types de conteneurs.

Windows Server 2016 remplace les snapshots Hyper-V par des points de contrôle de production. Ils permettent à l'administrateur de rétablir une VM à un état antérieur sans devoir effectuer une restauration à partir d'une sauvegarde. Contrairement aux instantanés, les points de contrôle utilisent VSS (Volume Shadow Copy Service) de Microsoft.

Windows Server 2016 compte également les fonctionnalités suivantes :

Nano Server, une option d'installation légère conçue pour s'exécuter exclusivement dans des scénarios en Cloud ou en conteneur. La taille de cette option est réduite de 93 % par rapport aux installations Windows Server classiques. Nano Server n'intègre ni UI, ni infrastructure .NET classique. Les administrateurs gèrent les instances Nano Server à distance via PowerShell et Windows Management Instrumentation (WMI).

Network Controller, un nouveau rôle serveur qui fournit un point d'automatisation centralisé et programmable permettant de configurer, gérer, surveiller et dépanner des services et périphériques réseau, tant physiques que virtuels. Network Controller s'utilise avec des produits System Center tels que Virtual Machine Manager et Operations Manager, ainsi qu'avec PowerShell.

Storage Quality of Service (Storage QoS), qui permet de surveiller et d'administrer de manière centralisée les performances de stockage des machines virtuelles, et améliore automatiquement l'équité des ressources de stockage entre plusieurs VM exploitant un même cluster de serveurs de fichiers.

Storage Replica, nouvelle fonctionnalité qui permet une réplication synchrone de niveau bloc et indépendante des ressources de stockage, entre serveurs ou clusters pour anticiper les désastres et effectuer une récupération.

Storage Spaces Direct, qui permet d'activer un stockage à définition logicielle évolutif et à haute disponibilité, destiné au Cloud privé. Storage Spaces Direct présente deux modes de déploiement : le stockage en Cloud privé, configuration dans laquelle il est séparé de l'hyperviseur, et la configuration hyperconvergée en Cloud privé où Storage Spaces Direct et l'hyperviseur sont installés sur les mêmes serveurs.

Mises à niveau des clusters de serveurs de fichiers Hyper-V et de type scale-out. Cette fonction permet d'ajouter un nœud Windows Server 2016 à un cluster Hyper-V dont les noeuds exécutent Windows Server 2012 R2.

Ajout et suppression à chaud de mémoire virtuelle et d'adaptateurs réseau virtuels pendant l'exécution de la VM.

Just Enough Administration, boîte à outils PowerShell qui limite l'utilisateur aux seules tâches que son rôle lui autorise.

La première version d'évaluation technique (Technical Preview) de Windows Server 2016 a été publiée le 1er octobre 2014, une deuxième le 4 mai 2015 et une troisième le 19 août 2015. Sa version finale est programmée pour 2016.

Les exigences techniques de Windows Server 2016 sont un processeur cadencé à 1,4 GHz ; 512 Mo de mémoire vive ; 32 Go d'espace disque et un adaptateur Ethernet 1 gigabit.

Cette définition a été mise à jour en mai 2016

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Powered by:
Close