L'UE enquête sur son utilisation des cloud US

Le Contrôleur européen de la protection des données ( European Data Protection Supervisor - EDPS) se penche sur l’utilisation d’AWS, d’Azure et de Microsoft 365 dans les différentes institutions de l’Union européenne, suite à la fin du Privacy Shield.
Le but est de déterminer si ces usages sont toujours conformes aux exigences de protection des données personnelles, récemment remises à plat par l’arrêt Schrem II de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

> Lire l'article de Sebastian Klovig Skelton et Philippe Ducellier

Close