Le fichier de 60 millions de français honnêtes

Un décret vient d'autoriser la création d’un vaste fichier de données personnelles « relatif aux passeports et aux cartes nationales d’identité dénommé ‘titres électroniques sécurisés’ », ou TES, dans le but énoncé de « prévenir et détecter leur falsification et contrefaçon ». Parmi les données concernées, celles dont le vol serait le plus inquiétant sont les images numérisées du visage, des empreintes digitales et de la signature.

Close