Le rachat d’ARM par Nvidia inquiète aussi dans les datacenters

AWS, pour le cloud public, et Fujitsu, pour les supercalculateurs, utilisent des ARM comme une alternative aux GPU de Nvidia. L’Europe et la Chine aimaient cette technologie non américaine.

Lire l'article de Yann Serra

Close