Les dessins du MagIT

Télécharger Information Sécurité
  • Dans ce numéro:
    • Android Q simplifie encore la gestion des terminaux mobiles
    • iPadOS 13 : peut-être enfin l’OS qu’attendait l’iPad pour se substituer à l’ordinateur portable
    Télécharger cette édition
  • Le CIGREF choqué par le procès SAP contre Diageo

    En Angleterre, SAP a attaqué en justice Diageo, un de ses plus gros clients, pour des accès indirects dans son ERP depuis un CRM Salesforce. Diageo se voyant imposer finalement un redressement de plusieurs dizaines de millions de livres, le CIGREF, choqué par l’intransigeance de l’éditeur et la manière dont il traite ses propres clients, réagit sur un ton très offensif, en menaçant ouvertement SAP de migrations vers l'open-source.

  • Wikileaks dévoile les cyberarmes de la CIA

    Wikileaks publie 8.761 premiers documents décrivant des logiciels et techniques utilisés entre 2013 et 2016 par la CIA, et provenant semble-t-il d'anciens hackers ayant travailler pour l'agence de renseignement extérieur américaine.

  • Panne du service S3 d'AWS

    Un dysfonctionnement du service de stockage d’AWS (S3), dû à une erreur humaine, a fortement perturbé le Cloud de l’Américain et avec nombre de ses clients présent dans une des régions les plus peuplées du service. Aucune perte de données n’a été rapportée, mais l’incident rappelle que ces services hébergés sont devenus l’épine dorsale de beaucoup d’autres métiers. Pas moins de 150.000 sites utilisent S3.

  • Orange et Huawei se serrent les clouds

    Ancien champion du cloud souverain avec CloudWatt, Orange vient d'officialiser une alliance avec Huawei pour fournir des services de cloud IaaS à l'échelle mondiale. Orange fournira datacenters et réseau, tandis que Huawei fournira son infrastructure et sa distribution OpenStack.

  • Le Tournoi des Six Nations analysé par Accenture

    A l’occasion du Tournoi des Six Nations et pour proposer une expérience d’immersion aux fans de rugby, Accenture, partenaire technologique de l’événement, a ajouté à son vaste programme d’analyse de données les interfaces vocales, la réalité virtuelle ainsi que le désormais très tendance Machine Learning.

  • Atos frôle les 12 milliards de chiffre d’affaires en 2016

    Atos vient de publier ses résultats 2016. Le numéro deux français des ESN, derrière Capgemini, affiche un CA de 11,7 milliards d’euros, en progression de presque 10%. Son année 2017 devrait être placée sous le signe du Cloud, de l’analytique, du cognitif et de l’IoT.

  • Yahoo octroie une ristourne de 350 millions à Verizon

    Yahoo et Verizon se sont entendus finalement sur un prix de 4,48 milliards de dollars, soit une ristourne de 350 millions sur le prix initial de le cession, pour tenir compte des piratages et des fuites de données dont Yahoo a annoncé avoir été victime depuis les précédentes négociations.

  • Munich étudie officiellement un retour à Windows

    LiMux, le symbole de Linux sur le poste de travail dans les administrations en Europe a pris du plomb dans l’aile. Grand retour en arrière, le conseil municipal a voté en faveur de la mise en place d’un projet évaluant la migration des PC de la ville vers Windows 10 pour la fin 2020.

  • RSA Conference 2017 et attaques des Etats-nations

    Pour Brad Smith, Directeur juridique de Microsoft qui s'est exprimé lors d'une intervention à la RSA Conference 2017, un problème compte plus les autres en matière de cybersécurité : « le nombre croissant d’attaques d’Etats-nations ». Mais puisque ces attaques attribuées à ces Etats-nations affectent en premier lieu des particuliers et des entreprises privées, le Directeur juridique de Microsoft appelle à la création d’une forme de convention de Genève pour le monde cyber : « depuis plus des deux tiers d’un siècle, les gouvernements du monde entier se sont engagés à protéger les civils en temps de guerre. Mais lorsqu’il s’agit de cyberattaques, le piratage d’Etats-nations s’est transformé en attaques sur des civils en temps de paix ».

  • L’insécurité des objets connectés inquiète la RSA Conference

    La sécurité des objets connectés domine les interventions à RSA Conference depuis trois ans. Mais cette année, après les vastes attaques survenues à l’automne, les experts estiment que les dangers sont bien réels pour les entreprises.

  • Nokia limite la casse en 2016

    Nokia a présenté des résultats en demi-teinte pour 2016, année de l’intégration d’Alcatel dans es comptes du finlandais. Malgré un quatrième trimestre en baisse, comparé à celui de 2015, Nokia est tout de même au-dessus des attentes avec un bénéfice sur la période de 940 millions d’euros (-25%) et un CA en recul de 13%. En clair, le finlandais a accéléré ses restructurations et son plan d’économies (1,1 milliard d’euros contre 800 millions prévus à l’origine). Mais Nokia (avec Alcatel) n’a réalisé « que » 24 milliards de CA sur tout 2016. La structure Nokia + Alcatel avait généré 26,6 milliards en cumulé sur 2015. Le duo est donc peut-être en train de créer des synergies à marche forcée, mais il a tout de même perdu 12% de son CA.

  • Contraint au divorce, un mari demande 45 millions à Uber

    Les trajets d'un homme d'affaires français était transmis par Uber à sa femme, ce qui conduisit celle-ci à obtenir le divorce. Le divorcé contrarié demande en conséquence 45 millions en réparation à Uber. Une première audience est prévue le mois prochain.

- ANNONCES GOOGLE

Close