LiMux : 7 000 postes de travail déjà déployés

LiMux, le projet de migration Linux de la ville de Munich, se porte bien, explique son directeur du développement, Florian Maier, dans un entretien donné à nos confrères de l'édition allemande de Silicon.

LiMux, le projet de migration Linux de la ville de Munich, se porte bien, explique son directeur du développement, Florian Maier, dans un entretien donné à nos confrères de l'édition allemande de Silicon. Considéré comme l'un des symboles de la migration Linux de postes de travail, LiMux semble aujourd'hui se déployer progressivement au sein de la municipalité, certes après avoir connu maintes déconvenues. Si aujourd'hui, quelques 7 000 PC sont équipés d'un desktop reposant sur un OS Linux décliné sur une distribution Debian, ce n'a pas été sans mal. Inauguré en 2003, le projet devait être finalisé en 2008. Repoussé une première fois en 2006, puis en 2009, le projet a du ré-ajuster son calendrier de déploiement, freiné notamment par des difficultés techniques. Des retards à répétition qui ont par ailleurs remis en cause sa validité économique et la réduction des coûts initialement prévue.

Mais, rassurant, Florian Maier explique que les travaux vont bon train et qu'entre 40 et 100 déploiements sont effectués chaque semaine. En 2012, ce sont 8500 postes qui devraient alors être équipés de LiMux. L'objectif étant de convertir 80 % des postes de travail de la municipalité d'ici à 2014. Le projet couvrant 15 000 desktops, presque 50 % des déploiement auraient déjà été effectués.

On y apprend également que LiMux équipera à terme 28 000 PC d'écoles situées dans la région de Munich.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close