L'infogéreur français Global SP enrichit son offre d'applicatifs en mode cloud

L’infogéreur parisien Global SP qui dispose de son propre datacenter dans le XVIIe arrondissement de Paris a décidé d’étendre son offre de services cloud pour proposer à ses clients, en majorité des PME, des services complets d’externalisation de leurs applications en mode as a service.

Cet article traite de

SaaS

L’infogéreur parisien Global SP qui dispose de son propre datacenter dans le XVIIe arrondissement de Paris a décidé d’étendre son offre de services cloud pour proposer à ses clients, en majorité des PME, des services complets d’externalisation de leurs applications en mode as a service. La nouvelle offre de la société, baptisée Business App Center, a pour objectif de fournir aux PME l'ensemble des applications nécessaires à leur activité dans un bureau virtuel prêt à l'emploi.

Une solide expérience de l'exploitation d'applications en mode hébergé

"Nous avons développé Business App Center pour proposer à nos clients les applications dont ils ont besoin en mode hébergé" explique Didier Lesteven, le DG de Global SP"Nous avons développé Business App Center pour proposer à nos clients les applications dont ils ont besoin en mode hébergé" explique Didier Lesteven, le DG de Global SP.

Créée en 2000, Global SP réalise aujourd’hui 4,2 M€ de chiffre d’affaires et emploie 25 salariés. Son offre phare (55% du CA) est  une solution de messagerie en mode SaaS basée sur Exchange 2010. Baptisée Hosted Exchange 2010, cette offre est aujourd’hui utilisé par plus de 25 000 utilisateurs, ce qui fait de la société l’un des principaux concurrents de l’offre Office 365 en France. Didier Lesteven, le directeur général de la société confirme que le lancement de l’offre Office 365 a eu un impact sur Global SP, notamment dans le monde de l’éducation – où Microsoft s’est lancé avec une offre gratuite.

Ce lancement a contraint Global SP a des efforts tarifaires, mais pas au point de s’aligner sur les offres de Microsoft. "Notre solution répond à des besoins différents de ceux couverts par Office 365 et nos clients sont globalement très satisfaits de l'offre" explique Didier Lesteven. La société a ainsi choisi de se différencier de Microsoft en intégrabt à son offre SaaS Exchange des services complémentaires utiles pour ses clients comme  l’envoi et la réception de fax, la synchronisation avec des Blackberry, l’échange de pièces jointes de grand volume, la sauvegarde et la réplication de données sur 21 jours glissants... Didier Lesteven indique aussi que la société s’efforce de faire en sorte que son offre soit plus flexible que celle de Microsoft. Global SP permet ainsi à une société de passer de 20 à 50 BAL en quelques minutes et vice-versa.

 Délivrer toutes les applications essentielles à une PME en mode "as a service"

Jusqu’alors le reste du CA de Global SP était fourni par des services d’infogérance plutôt traditionnels, mais aussi via la vente de services d'hébergement d'applications. Progressivement entend attirer de nouveaux clients et convertir ses clients existant avec des offres applicatives prêtes à l'emploi en mode cloud. "Nous avons développé une offre baptisée  Business App Center dont la volonté est de proposer à nos clients les applications dont ils ont besoin en mode hébergé" explique ainsi Didier Lesteven.

La nouvelle offre en mode est une offre de bureau virtuel destinée aux PME et dont l’objectif est de délivrer un poste de travail complet et ses applications en mode as a service. L’idée est de décharger les PME de la gestion des leurs applications (et de l'infrastructure associée) et de leur proposer un environnement de travail incluant la bureautique et les outils collaboratifs, mais aussi les applicatifs métiers dont ont besoin les utilisateurs.

CortexL'interface de gestion Cortex, développée par Global SP, permet aux clients de gérer et de provisionner leurs services via le web.

Pour cela, la société a développé un outil d’automatisation permettant de virtualiser les applications dont ont besoin les utilisateurs et de les proposer en mode « as a service ». Le provisioning de nouveaux utilisateurs et de nouvelles applications s’effectue directement par les clients depuis un catalogue de services. Un panneau de contrôle en mode web, baptisé « cortex », permet ainsi de souscrire à des services additionnels, de provisionner de nouveaux utilisateurs ou  de suivre en temps réel sa facturation. Comme l’explique Didier Lesteven, l’offre permet par exemple d’accéder à une large partie du catalogue Sage ou EBP en mode SaaS. La société propose aussi l’offre Microsoft Dynamics CRM en mode SaaS ainsi que le progiciel Microsoft Dynamics NAV (ex-Navision). Dans tous les cas, les logiciels sont hébergés sur l’infrastructure de Global SP et opérés par la société. L’hébergeur assure la maintenance, l’exploitation et la supervision des logiciels ainsi que la protection des données (avec le même mécanisme de sauvegardes roulantes sur 21 jours que pour l’offre Exchange).

Au final l’ensemble de ces applications sont accessibles via un poste de travail « as a service » cohérent, déporté grâce aux protocoles de déport d'écran RDP ou Citrix. L’accès à ces offres hébergées  se fait sur un mode contractuel un peu plus contraignant que pour l’offre de collaboration. Comme l'explique le directeur général de Global SP, le contrat type nécessite un engagement de 24 mois, mais "le client conserve une grande flexibilité en matière de gestion de ses consommations", puisqu’il peut ajuster à la baisse ou à la hausse le nombre d’utilisateurs et d’applications souscrites.

L’offre de bureau virtuel est vendue en direct par Global SP mais aussi par un réseau de 250 partenaires de la société qui assurent des services complémentaires comme le paramétrage sur mesure des progiciels inscrits au catalogue de l’hébergeur. Selon Didier Lesteven, la majorité des applications du catalogue sont provisionnées dans un délai allant de 10 minutes à une heure . Les prix varient selon les applications, mais il faut compter environ 7 à 45 € par mois et par utilisateur en plus des coûts de licence liés à chaque application. Ce coût par application correspond en fait à la facture des prestations d’hébergement, d’exploitation et de sauvegarde de l’applicatif par Global SP.

 

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close