WavebreakmediaMicro - Fotolia

ProtonMail fait son grand lancement

Le service suisse de messagerie électronique chiffrée de bout en bout propose dispose désormais d’applications mobiles iOS et Android. De quoi lui permettre de véritablement décoller.

ProtonMail vient très officiellement d’ouvrir ses portes à tous. Sortant ainsi d’une longue phase de bêta test, le service se lance en fait véritablement avec l’arrivée de ses applications clientes pour iOS et Android. Complétant un portail Web classique pour le poste de travail, ces deux applications mobiles devraient permettre d’attirer effectivement les utilisateurs.

ProtonMail a été fondé à l’été 2013 au Cern, afin de renforcer la vie privée en ligne et la sécurité des communications électroniques. Il a ouvert en phase de bêta publique au printemps 2014. Ce service de courrier électronique s’appuie essentiellement sur une clé de chiffrement connue exclusivement de l’utilisateur. Les tiers non utilisateurs du service peuvent recevoir des messages chiffrés sur leurs adresses habituelles mais devront les ouvrir dans leur navigateur Web, en suivant un lien contenu dans le message, et à condition de connaître la clé de chiffrement qui aura été communiquée par un autre canal. Le tout reposant largement sur les serveurs de ProtonMail, les messages peuvent être assortis d’une contrainte d’expiration. Ses créateurs revendiquent une seconde couche de protection, juridique cette fois-ci, le service étant basé en Suisse, en dehors des juridictions européenne et américaine.

L’été dernier, ProtonMail est passé à la version 2.0 et, surtout, à l’Open Source. De quoi permettre à des tiers, comme des entreprises, de le déployer de manière strictement privée, en interne, mais également de renforcer la robustesse de la solution. Les applications Android et iOS doivent également être proposée en Open Source.

ProtonMail est gratuit – et ses créateurs entendent qu’il le reste – jusqu’à 500 Mo de stockage. Au-delà, des offres sont proposées pour 5 Go et 20 Go de stockage, à 5 et 30 €/mois respectivement.

ProtonMail aurait dû ouvrir officiellement un peu plus tôt. Mais une importante attaque en déni de service distribué, au moins de novembre dernier, a mobilisé l’attention des équipes du service, la détournant de l’évolution de leur service de messagerie. 

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

0 commentaire

Le plus ancien 

Mot de passe oublié ?

Pas de problème ! Merci d'entrer votre adresse e-mail ci-dessous. Nous vous enverrons un email contenant votre mot de passe.

Votre mot de passe a été envoyé à :

- ANNONCES GOOGLE

Close