Première amende antitrust pour Intel

La commission de la concurrence coréenne vient d'imposer une amende de 25 M$ à Intel qu'elle accuse d'avoir abusé de sa position dominante sur le marché des microprocesseurs.

La commission de la concurrence coréenne vient d'imposer une amende de 25 M$ à Intel qu'elle accuse d'avoir abusé de sa position dominante sur le marché des microprocesseurs. La KFTC (Korea Fair Trade Commission) accuse Intel d'avoir proposé des rabais significatifs à certains clients, notamment Samsung, en échange de l'exclusivité des livraisons, un système conçu pour empêcher AMD de s'introduire sur le marché.

Intel a décidé de faire appel de la décision et a mis en cause le juge qu'il accuse de ne pas avoir étudié toutes les preuves. Reste que la KFTC étudie le dossier depuis 2005 et que l'on peut penser que ses conclusions sont étayées (elle a notamment procédé à une perquisition au début 2006 dans les locaux coréens d'Intel).

Des procédures contre Intel sont aussi en cours au bureau de l'antitrust américain et auprès de la commission de la concurrence à Bruxelles. Ils portent sur des faits similaires tant aux Etats-Unis qu'en Europe.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close