IBM discuterait du rachat de Sun Microsystems

C'est une petite bombe qu'a publié hier le Wall Street Journal.

C'est une petite bombe qu'a publié hier le Wall Street Journal. Selon le quotidien financier américain, généralement bien informé, IBM ménerait actuellement des discussions pour racheter Sun Microsystems. Un tel rachat pourrait coûter près de 6,5 Md$ à Big Blue et renforcer sa position sur le marché des serveurs, explique le WSJ. Il permettrait aussi d'adosser au très conservateur Big Blue, une société disposant d'une vraie culture d'innovation technologique, explique le WSJ.

Reste que l'on voit mal comment un mariage entre deux entités si différentes pourrait bien se passer. IBM et Sun sont concurrents sur quasiment tous les domaines et des doublons existent sur la quasi totalité de leur offre matérielle et logicielle. Seules les activités services de Big Blue et de Sun ne sont finalement pas en concurrence, celles de Sun étant très largement concentrées sur le support de ses propres matériels et solutions. Pire, les cultures des deux sociétés sont radicalement opposées, Sun étant l'enfant terrible de l'industrie tandis qu'IBM incarne les joies de la prudence et de la bonne gestion.

Si un accord était finalement conclu entre les deux sociétés, il pourrait donc se traduire par un élagage massif des offres et par des licenciements en masse, afin de justifier la rentabilité de l'acquisition. Seule consolation, un accord pourrait permettre à Big Blue de conforter son rang de premier fournisseur de serveurs, alors que la société a connu de récents déboires sur ce marché, et de renforcer sa présence dans l'Open Source, un secteur où Sun est très actif avec Java, Open Office, Solaris et l'ensemble de son offre de middleware. Une situation qui contraste d'ailleurs avec celle d'IBM, qui malgré son soutien affiché à l'Open Source, a conservé l'essentiel de son catalogue logiciel sous licence propriétaire.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close