Panne Gmail : la faute aux serveurs européens selon Google

Quelques heures après la panne intervenue hier sur son service de messagerie Gmail, Google a tenu à donner un début d’explication.

Quelques heures après la panne intervenue hier sur son service de messagerie Gmail, Google a tenu à donner un début d’explication. Une opération de maintenance dans un centre de données situé en Europe serait donc à l’origine du problème. Le déploiement d'un nouvel algorithme visant à stocker les données des utilisateurs au plus proche de leur lieu de connexion habituel a saturé l'un des serveurs. La surcharge qui s’en est suivie s’est répercutée en cascade sur l’ensemble des centres de données du groupe hébergeant le service Gmail !

Au total, selon Google, une heure aura été nécessaire à remettre le service sur pied et sous contrôle. Des opérations doivent avoir lieu pour que l’incident ne se reproduise plus. Reste que cette panne n’est pas la première et est inquiétante pour celui qui se veut à l’avant-garde de la distribution d’applications en ligne (mode Saas). Google ne s’y trompe pas et a décidé de donner aux entreprises abonnées 15 jours d’exploitation gratuite de son service payant Google Apps.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

- ANNONCES GOOGLE

Close