Symantec refond sa suite de virtualisation d'applications

Symantec a dévoilé hier la nouvelle mouture de sa suite d'outils de virtualisation d'applications Endpoint Virtualization Suite, construite autour de l'ex-Altiris SVS (Software Virtualization Solution).

Symantec a dévoilé hier la nouvelle mouture de sa suite d'outils de virtualisation d'applications Endpoint Virtualization Suite, construite autour de l'ex-Altiris SVS (Software Virtualization Solution). Concurrente des outils de XenApp de Citrix, App-V de Microsoft ou ZenWorks Application Virtualisation de Novell, la suite de Symantec s'est singulièrement enrichie grâce à l'intégration des technologies rachetées à nSuite et AppStream

Le composant principal reste toujours l'ex SVS, rebaptisé Symantec Workspace Virtualization. Il assure le déploiement d'applications dans un conteneur virtualisé aussi bien sur le poste de travail qu'au sein de bureaux virtuels fournis par Windows Terminal Services ou Citrix XenApp. Mais la suite a aussi gagné des fonctions de streaming applicatif permettant aux entreprises de diffuser des applications depuis un point centralisé du réseau vers les postes des utilisateurs et d'en assurer la maintenance et la sécurité (au travers de profils types).

Deux autres nouveaux composants font leur apparition afin d'aider les entreprises à gérer le déploiement d'applications sur les postes de travail bureautique et sur les postes nomades. Workspace Corporate est un broker qui assure l'authentification unique des utilisateurs, et la fourniture d'un bureau virtuel complet aux utilisateurs en fonction de leur localisation. Workplace Remote fournit les mêmes services, mais pour des utilisateurs nomades se connectant au travers d'un navigateur Web.

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close