La cyberguerre enseignée aux futurs ingénieurs

L’Ecole Supérieure d’Informatique Electronique et Automatique (ESIEA) vient de se doter d’un laboratoire de sécurité informatique, ou plus précisément de cryptologie et de virologie opérationnelles.

L’Ecole Supérieure d’Informatique Electronique et Automatique (ESIEA) vient de se doter d’un laboratoire de sécurité informatique, ou plus précisément de cryptologie et de virologie opérationnelles. Ce laboratoire est dirigé par Eric Filiol, un spécialiste de la cryptologie converti à l’enseignement après 20 années passées au service de l’armée. Ce laboratoire est d’ailleurs né au sein des armées françaises. Autour d’Eric Filiol, il rassemble un chercheur, deux ingénieurs de recherche et quatre doctorants. Dans un communiqué, l’ESIEA insiste sur la confidentialité de certaines études conduites sous mandat des administrations ou de groupes industriels par ce laboratoire. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close