Jean-Claude Mallet : un spécialiste de la défense à la tête de l’Arcep ?

Alors que le mandat de Paul Champsaur à la tête de l’Arcep – l’autorité de régulation des télécoms en France – arrive à son terme, le gouvernement lui cherche un remplaçant.

Alors que le mandat de Paul Champsaur à la tête de l’Arcep – l’autorité de régulation des télécoms en France – arrive à son terme, le gouvernement lui cherche un remplaçant. Ce pourrait être Jean-Claude Mallet, selon l’AFP qui affirme que le Premier ministre François Fillon a proposé le nom du récent président de la commission du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale aux présidents du Sénat et de l’Assemblé nationale. Enarque de 53 ans, Mallet est un spécialiste des questions de défense et de dissuasion nucléaire. Il a été secrétaire général de la défense nationale (SGDN) de 1998 à 2004 et, au début des années 90, membre du cabinet de Pierre Joxe, Ministre de la défense.
Lui ou un autre, le prochain président de l’Arcep devra prendre à bras le corps un certain nombre de sujets chauds parmi lesquels la mainmise de l’autorité sur la régulation d’Internet – contestée par quelques députés UMP qui souhaitent la confier au CSA, en charge de l’audiovisuel – et surtout le déploiement de la fibre optique pour l'accès à Internet à très haut débit ou encore la 4ème licence de téléphonie mobile. Cette dernière est fortement souhaitée par l’actuelle direction de l’Arcep mais est contestée par les opérateurs en place. Lors de la présentation du plan numérique 2012, Eric Besson, secrétaire d’état à l’économie numérique, avait indiqué que la désignation d’un 4ème acteur pour cette licence n’avait rien d’obligatoire.

Pour approfondir sur Haut débit Accès Internet

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close