Microsoft lance un plan mondial contre le piratage

Vaste offensive anti-piratage de Microsoft.

Vaste offensive anti-piratage de Microsoft. L'éditeur de Redmond a décidé de lancer un plan mondial de lutte contre le piratage et la contrefaçon dans 49 pays. Baptisé Global Anti-Piracy Day, l'initiative se veut preventive et éducative : l'éditeur prévoit notamment de s'allier avec les gouvernements et les autorités locales pour démontrer à quel point le piratage de logiciel est néfaste pour le commerce et la société. Ou encore de donner lui-même la bonne parole. En Italie, par exemple, Microsoft a demandé  aux 1 000 employés de sa filiale d'évangéliser sa croisade anti-piratage auprès de leurs réseaux d'amis ou auprès de leur propre famille. En Chine, là où la contrefaçon de logiciel est la plus répandue, l'éditeur compte former davantage les agences gouvernementales à mieux identifier les copies illégales de logiciels. Du support à la police en quelque sorte.

Plus répressif, Microsoft a également, et toujours dans le cadre du Global Anti-piracy Day, décidé de poursuivre une vingtaine de revendeurs américains pour la contrefaçon de certaines de ses applications, comme Office 2007 Enterprise, Microsoft Windows XP Pro, Office 2003 Pro et Office 2007 Pro.

Rappelons que dans son dernier rapport, la BSA (Business Software Alliance), une association qui réunit les industriels du secteur, estimait à 48 milliards de dollars les pertes mondiales dûes au piratage.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close