NGD choisit le Pays de Galles pour un datacenter à 350 millions de dollars

Galles, l’autre pays du rugby et… du datacenter monstre.

Galles, l’autre pays du rugby et… du datacenter monstre. L'hébergeur NGD (Next Generation Data) a décidé d’investir 346 millions de dollars dans la reprise d’une usine abandonnée de LG conçue il y a une dizaine d’années près de Newport, au Pays de Galles donc. Objectif : y installer un centre de données de 7 hectares. L’idée – selon le communiqué de presse publié par NGD - est de proposer un service hautement sécurisé pour des opérations de sauvegarde ou de continuité d’activité, notamment pour le secteur « de la finance » (sic) et les entreprises installées à Londres. Côté infrastructure, cinq opérateurs de télécommunications seront interconnectés pour fournir les accès réseau du centre et une sous-station de production électrique sera spécialement dédiée à l'alimentation du monstre.

La première tranche du centre devrait être disponible l’an prochain.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close