Eclipse : Mobilité, cloud et contributions Open Source au planning des développeurs

Selon la dernière étude de la fondation Eclipse, les développeurs Open Source progressent vers le cloud et la mobilité. Deux tendances devenues clés pour les entreprises mais qui semblent ici ne trouver leur place dans les processus que très lentement. Signe positif : les entreprises intègrent de plus en plus la contribution dans leur phase de développement.

Comme en 2011, le cloud et la mobilité semblent être deux des principales tendances en matière de développements de la communauté Eclipse, nous indique le dernier rapport de la fondation Open Source. Deux orientations peu surprenantes qui s’inscrivent certes dans les grands axes IT du moment, mais dont l’adoption par les entreprises - et donc les développeurs - semble toutefois à la peine. Une croissance moins rapide que prévu dans les cycle de développements ?

Amazon, plate-forme de choix

Ainsi, selon les premiers chiffres de l’étude, sur les quelque 840 développeurs ayant répondu à l’étude, la grande majorité (47,8%) affirme encore ne pas avoir de projet de déploiement d’applications dans le cloud. En recul toutefois par rapport à 2011 : l’année dernière, ils étaient 52,7% à ne pas considérer l’informatique en nuage. Cela illustre la concrétisation de projets 2011 devenus aujourd’hui réalité en 2012. Ainsi, ils sont désormais 14,9 % à avoir déployé une application dite mineure dans le cloud - contre seulement 6,4% pour une application dite majeure. Au total, ils sont 21 % à avoir mis leur plan à exécution et inclu le Cloud dans leurs phases de développement. Ils sont également plus nombreux (12,7 %) à projeter des développements dans le cloud sur le moyen terme (entre 7 à 18 mois), que sur le court terme (les prochains 6 mois), où ils atteignent 7,2%. Le gel des dépenses IT pourrait impacter toutefois ces chiffres.
eclipse jpg

Lorsque ces développeurs ont déployé ou prévu de déployer leurs applications sur le Cloud, Amazon reste le prestataire de choix pour 36%. On parle donc ici de cloud public. A 30%, ils visent le cloud privé, nous rapporte également la fondation Eclipse dans son rapport. Google App Engine n’est ciblé que par 13 % / 14 % des répondants à l’étude. Les autres plates-formes de Paas, OpenShift, IBM, CloudBees, Azure et Cloud Foundry restent quant à eux dans un mouchoir de poche. Rivalisant encore difficilement avec le pionnier du genre.

Au royaume de BYOD, la mobilité perce

Le communauté Eclipse, très orientée Java, semble désormais prendre en compte la mobilité dans le développement d’applications. De quoi ravir les SAP et Oracle qui poussent très fort sur ce segment. Ainsi, révèle la fondation Open Source, en 2012, 43% ont développé une application mobile pour leurs collaborateurs en interne ou externe. Et, illustration de la croissance des terminaux mobiles dans les processus des entreprises, le nombre de développeurs n’ayant pas de projet de développements d’applications mobiles a fortement reculé. Ils sont désormais 24% aujourd’hui contre 31,6% en 2011. Le nombre de projets de développements à court et moyen termes reste identique à celui de 2011. Android domine le monde Eclipse, devant iOS (89,6%, 73,8% respectivement).

Les contributions en hausse

Enfin, autre enseignement intéressant de cette étude, l’attitude des entreprises face à l’Open Source est de plus en plus positive. Sur la totalité du panel, seulement 0,6% affirment ne pas être autorisés à utiliser des logiciels Open Source dans leur entreprise, contre 1,6% en 2011. Surtout, les mécanismes de la contribution font petit à petit (très lentement) leur chemin dans les processus des entreprises. En 2012, le nombre de développeurs utilisant l’Open Source sans contribution baisse, de 40,1% en 2011 à 38,5% cette année. A l’inverse, le nombre de développeurs Open Source confirmant contribuer a progressé. De 38,7% en 2011, il passe à 39,5% en 2012.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close