Eclipse : les développeurs de plus en plus interessés par le Cloud et la mobilité

Dans sa dernière cartographie de ses développeurs, la fondation Eclipse a noté une progression du Cloud et de la mobilité dans les orientations des développements. Une progression certes toutefois nuancée par une large part de développeurs qui ignore encore, purement et simplement, l'informatique en nuage.

Le Cloud et la mobilité sont deux grosses tendances dans les orientations de développements chez les développeurs Eclipse, a rapporté la fondation Open Source dans la dernière édition (juin 2011) de son rapport annuel.

Ainsi, sur un panel de quelque 624 développeurs (dont un faible 7% en France), il apparait que de plus en plus de développeurs Eclipse déploient ou envisagent de déployer des applications dans le Cloud, explique l'étude. De 29,5% en 2010, ils sont, en 2011, 36% à avoir programmé ou à avoir déjà déployé leurs applications sur une infrastructure Cloud. Une progression du Cloud dans les développements, certes, toutefois ternie par une majorité (52,7%) qui affirme n'avoir tout simplement aucune intention de développement dans le nuage. Les demandes pour des déploiements dans le cloud semblent donc encore réduites du côté des entreprises, même si la tendance est à la hausse.

Lorsqu'ils envisagent un déploiement, les développeurs de la fondation sont 29,3% à préférer les services d'Amazon Web Services (un cloud public, donc) mais, rapporte Eclipse, leur second choix se dirige désormais vers le cloud privé, pour 23,1%. Ce qui représente une progression par rapport à 2010, note la fondation, rappelant qu'ils étaient 16,2% en 2010.

Autre donnée étonnante : si certains ont bien programmé un virage Cloud, ils sont encore 21,3% à ne pas avoir arrêté leur choix sur une plate-forme.

eclipse cloud

Android, choix n°1

Du côté de la mobilité, les développeurs de la très sérieuse fondation semblent avoir programmé les terminaux mobiles (tant smartphones que tablettes) dans leurs plateformes cibles. La majorité (60%), nous apprend Eclipse, a déjà déployé (35% d'entre eux) des applications mobiles, ou envisage de le faire, tant en interne que pour des entreprises tierces. Eclipse souligne que cette analyse portant sur les intentions en matière de mobilité est une première pour la fondation.

Android est naturellement préféré par les développeurs Eclipse (à 85,1%). Rappelons qu'Eclipse est l'IDE (via le plugin ADT) proposé par la communauté Android pour le développement d'applications pour l'OS mobile de Google. Plus surprenant, en revanche : le choix d'iOS pour 66,3% d'entre eux - iOS repose sur Objective-C et non pas sur Java.

Egalement sur LeMagIT :

- Oracle place Hudson entre les mains de la fondation Eclipse

- Mike Milinkovitch, Eclipse : “La position d’Oracle vis-à-vis de Java progresse”

- Orion : Eclipse place un IDE dans les nuages

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close