Capgemini s’ancre dans les services financiers au Brésil et signe avec la Caixa pour 10 ans

Capgemini, via sa filiale CPM Braxis, signe un contrat cadre de 10 ans avec la Caixa, la 4e banque banque du Brésil et devient l’un de ses principaux prestataires informatiques. La banque entre au capital de CPM Braxis, à hauteur de 22%.

Le Brésil sourit à Capgemini. Moins de deux ans après le rachat de CPM Braxis, à l’époque la première SSII du pays, la société dirigée par Paul Hermelin, annonce la signature d'un contrat cadre avec la Caixa, quatrième banque du Brésil et sa première banque publique, pour une modernisation de ses systèmes informatiques. A ce titre, Capgemini, via sa filiale CPM Braxis, devient l’un des principaux fournisseurs informatiques stratégiques de la banque, et ce pour 10 ans donc.

Pour le groupe français, la signature de ce contrat conforte sa position sur le marché des services financiers dans les pays émergents. Un segment clé pour Capgemini au Brésil sur lequel il s’était fortement positionné avec le rachat de CPM Braxis. La banque Bradesco était - au moment du rachat - le premier client de la SSII brésilienne, et également son principal actionnaire. Grâce à ce contrat avec la Caixa, «CPM Braxis Capgemini deviendra le leader des services informatiques pour le secteur financier au Brésil», confirme ainsi Capgemini dans un communiqué.

Surtout, ce accord vient concrétiser officiellement la stratégie d’expansion aux pays à forte croissance initiée par Capgemini et confirmée par Paul Hermelin lors du rachat de la SSII brésilienne. A l’époque, l'acquisition avait été présentée comme «en phase avec la stratégie de croissance du groupe» et permettait d'«étendre notre présence dans un pays à forte croissance» et d'«accompagner nos clients internationaux dans les régions où ils investissent fortement». Ce contrat avec la Caixa confirme ainsi les ambitions du groupe et ancre également Capgemini sur le marché des services IT brésiliens. «Cet accord est une étape-clé dans notre expansion au Brésil, et plus largement en Amérique latine. Nous sommes ravis de devenir le partenaire privilégié de Caixa. Nous accompagnerons ce grand nom de la finance sur le continent latino-américain dans la modernisation de son système d’information en nous appuyant sur notre leadership dans le secteur des services financiers”, souligne Paul Hermelin. Un point de vue partagé par Jose Luiz Rossi, directeur général de CPM Braxis Capgemini, qui précise : «Au-delà d’un volume d’affaires et d’une masse critique au Brésil, ce partenariat stratégique nous ouvre des opportunités de développement sur le marché brésilien des services informatiques. » Lors du rachat de CPM Braxis par Cap, le Brésil pesait 47 % du marché en Amérique latine.

Selon les estimations de nos confrères des Echos, le montant de ce contrat serait évalué à 1 milliard d’euros sur les 10 ans, à raison de 100 millions d’euros par an.
Sa réalisation repose sur un accord entre la Caixa et CPM Braxis, au terme duquel CaixaPar (Caixa Participações, la filiale publique d’investissement de Caixa) détiendra 22% du capital CPM Braxis Capgemini via le rachat d'actions et la souscription à une augmentation de capital. «CaixaPar deviendra le second plus important actionnaire de CPM Braxis Capgemini», rapporte la SSII. A l’issu de la transaction Capgemini détiendra 55,8% (contre 61% auparavant) et restera l’actionnaire principale de CPM Braxis. Une fois la transaction finalisée, CPM Braxis Capgemini sera valorisée à 584 millions d’euros, ajoute la SSII dans un communiqué.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close