Windows 8 se prépare à arriver sur x86 et ARM

Microsoft vient de commencer à distribuer l’avant dernière pré-version de Windows 8, son prochain OS client. L’éditeur a parallèlement mis à jour une partie de son écosystème logiciel afférent. Les constructeurs commencent à présenter leurs produits.

La sortie de Windows 8 approche à grands pas. Microsoft vient de commencer à distribuer une pré-version proche de la version finale et il encourage tout le monde à l’essayer gratuitement. La commercialisation est attendue à l’automne et les acheteurs particuliers de PC sous Windows 7 - à partir de l’édition familiale Premium et du 2 juin - pourront y passer pour 15 €. 

Pour mémoire, Windows 8 se distingue notamment par l’introduction d’un nouvel environnement d’exécution d’applications, dit Metro. Inspiré de Windows Phone 7, cet environnement s’appuie sur des API spécifiques, dites WinRT, qui permettent notamment le partage de données entre applications et du code C/C++, C#/VB, avec XAML pour la couche de présentation, ou encore Javascript et HTML/CSS. D’une certaine manière, Microsoft préserve son écosystème développeurs existant tout en se donnant les moyens d’attirer d’autres développeurs, plus orientés applications Web riches. Un bémol pour l’autre environnement, classique : même si la rétro-compatibilité avec Windows 7 est affichée, elle nécessitera quelques efforts, décrits par Microsoft dans un document dédié de 70 pages.

.Net 4.5, Visual Studio 2012 et Windows Server 2012

Mais avec la sortie de Windows 8 approchant rapidement, Microsoft met à jour une large part de son écosystème logiciel. L’éditeur vient en effet d’annoncer les versions Release Candidate de la version 4.5 du framework .Net, de son IDE Visual Studio 2012 et de Windows Server 2012. Ce dernier n’est toutefois accessible qu’aux abonnés MSDN. Et logiquement, VS 2012 doit permettre de développer pour l’environnement Metro. 

Dans la foulée de ces annonces, les constructeurs informatiques ont commencé à montrer leurs muscles. Acer a présenté, en amont du Computex de Taïwan, ses futures tablettes Windows 8 et des ultrabooks dotés d’écrans tactiles. Une façon d’essayer de réconcilier deux mondes et de permettre aux utilisateurs de profiter pleinement de Metro et de l’environnement d’exécution conventionnel de Windows 8. Lenovo a également présenté un prototype de tablette sous le prochain OS client de Microsoft. Autant de produits animés par des processeurs x86.

ARM en embuscade

Ce qui n’est pas le cas d’une tablette présentée par Asus qui se distingue par son processeur ARM. La première concrétisation du support des architectures ARM par Windows 8, promis par Microsoft et qui doit notamment lui permettre d’attaquer iOS et Android. ARM, justement, entend bien en profiter. Selon nos confrères du Taipei Times, le concepteur de processeurs a l’ambition de s’octroyer une part à deux chiffres du marché des PC à l’horizon 2016. En profitant du choix fait par Microsoft de prendre un peu de recul par rapport à l’architecture x86, avec Windows RT, la version ARM de Windows 8. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close