MMS 2012 Las Vegas : Windows Server 2012 arrivera avant la fin de l'année

A Las Vegas, Microsoft à profité de sa conférence Microsoft Management Summit, pour annoncer officiellement le lancement du prochain opus de son OS serveur avant la fin de l'année. Au passage, Windows Server 8 s'efface devant une nouvelle appellation : Windows Server 2012.

Microsoft a profité de la conférence d'ouverture de son Microsoft Management Summit, qui s'est ouvert ce matin à Las Vegas devant plus de 5000 participants, pour annoncer que la prochaine mouture de son système d'exploitation serveur, nom de code Windows Server 8 sera disponible avant la fin de l'année.

En bêta depuis le mois de février, Windows Server 8 a donc été immédiatement rebaptisé Windows Server 2012.

Pour Windows Server 2012, Microsoft met en avant 4 concepts clés : simplifier la construction de Clouds privés et de cloud public basés sur Hyper-V; renforcer la disponibilité de ces services (via de nouvelles fonctions de haute disponibilité et de stockage en cluster; ouvrir la voie à des modes de travail modernes à partir de terminaux mobiles; permettre de faire fonctionner n’importe quelle application à partir de n’importe quel cloud.

Techniquement Microsoft a renforcé les capacités techniques du produit. Windows Server 2012 supporte jusqu’à 160 processeurs logiques, jusqu’à 2 To de RAM. De son côté Hyper-V 3 est désormais capable d'allouer 32 processeurs virtuels, et 512 Go de mémoire aux VM.

Une interface d'administration revisitée

Tout en optimisant le Shell graphique de Windows Server, Microsoft a profondément amélioré le coeur du système, portant à 2 300 le nombre de commandes PowerShell disponibles depuis la ligne de commande. En fait, ce sont désormais l'ensemble des capacités de l'OS qui sont pilotables via l'interface de script, ce qui pourrait faire du nouveau Server Core le mode de déploiement préféré des administrateurs.

ws2012 

Pour ceux qui ne veulent pas se départir de l'interface graphique, Windows Server 2012 embarque un nouveau tableau de bord, Server Manager (voir capture ci-dessus), dont l'ergonomie a été adaptée à la nouvelle interface à base de tuiles Metro (qui a ses admirateurs et ses détracteurs, tant elle bouleverse- certains diront perturbe- le fonctionnement de l'interface graphique de Windows). Cette interface a été conçue pour piloter de multiples serveurs et agréger l'ensemble des informations sur les services fonctionnant sur ces machines.

Ces améliorations s'ajoutent à de multiples autres innovations dont une refonte en profondeur de la couche stockage avec un nouveau système de gestion de fichiers (ReFS) couplé à une couche d'agrégation et de protection baptisée Storage Spaces (voir à ce propos notre précédent article sur le sujet)

Pour approfondir sur Windows

- ANNONCES GOOGLE

Close