Les ventes d'appliances de sauvegarde sur disques dédupliquées ont bondi de 65% en 2011

La progression plus forte que prévue du marché des appliances de sauvegarde sur disques dédupliquées en 2011 a amené IDC à revoir ses prévisions à la hausse. Le cabinet estime désormais qu'après des ventes de 2,8 Md$ en 2011, le marché devrait atteindre 5,3 Md$ en 2015. Les entreprises abandonnent en effet en masse la sauvegarde sur bande au profit de la sauvegarde sur disque afin d'améliorer leurs processus de protection de données.

Si l'on en croit IDC, le marché mondial des appliances de sauvegarde a connu une croissance explosive tout au long de la première moitié de 2011. Dépassant toutes les prévisions du cabinet d'analyse, les ventes de systèmes de sauvegarde dédiés à base de disques ont totalisé près de 1,15 Md$ sur les six premiers mois de l'année, une performance qui a amené IDC à revoir sensiblement à la hausse ses prévisions pour l'ensemble de l'année.


La sauvegarde sur disque et la déduplication plus populaires que la bande

IDC estime désormais que les constructeurs auront livré pour près de 2,8 Md$ d'équipements sur l'année 2012, contre une prévision initiale de 2,1 Md$. IDC indique notamment que l'appétence des clients pour les appliances de sauvegarde dédupliquées, telles que les baies Data Domain et Avamar d'EMC, les appliances Protectier d'IBM, les baies HP StoreOnce, les Quantum DXi ou les baies Oracle ZFS, a tiré le marché vers le haut. La croissance du marché en 2011 devrait ainsi être de 64,7% par rapport à 2010, où les ventes avaient atteint 1,7 Md$.

 images
EMC domine le marché avec ses
appliances Data Domain.
(crédit photo : EMC)

Ces solutions permettent en effet de réduire la durée des sauvegardes (pour un meilleur RPO) et de singulièrement raccourcir le temps de restauration (pour un meilleur RTO) par rapport aux solutions de sauvegarde sur bandes. Ces dernières sont de plus en plus reléguées au rang de solutions d'archivage à long terme, le coût des disques restant encore prohibitif par rapport à celui des bandes pour ce type d'applications.

IDC note d'ailleurs que les ventes d'appliances de sauvegarde sur disque ont dépassé celles des équipements de sauvegarde sur bande au premier semestre 2011. Une tendance qui, selon le cabinet, devrait se poursuivre, les clients privilégiant la sauvegarde sur disque pour protéger leurs serveurs virtuels et pour tirer parti des avantages de la déduplication des données.

EMC s'accapare près des 2/3 du marché avec Data Domain et Avamar
Sans véritable surprise, EMC est celui qui bénéficie le plus de cette transformation du marché, avec près de 62% des ventes de systèmes de sauvegarde sur disque (soit 713 M$) sur le premier semestre 2011. Une performance qu'il doit à ses acquisitions ciblées d'Avamar et de Data Domain, mais aussi à l'inertie coupable de ses concurrents qui, pour la plupart, ont été très lents à s'adapter à la nouvelle donne, ouvrant ainsi un boulevard au numéro un mondial du stockage.

Seul IBM, qui avait acquis Diligent et ses appliances Protectier bien avant l'acquisition de Data Domain par EMC, fait plus que de la figuration, avec 20,7% du marché en revenus (env. 238 M$). En capacité livrée, toutefois, IBM n'a fourni que 26,8 Po de capacité brute (soit 7,7% du marché) contre 221,8 Po pour EMC (63,5 %), ce qui met le To à 8 899 $ pour IBM contre 3 217 $ pour le leader mondial.

Cette différence entre part de marché en revenu et part de marché en capacité est sans doute liée au fait que Big Blue jouissait jusqu'alors d'un quasi-monopole sur le marché des systèmes de sauvegarde sur disques dédupliqués pour System z et qu'il a donc pu vendre fort cher ses systèmes Protectier aux clients mainframe. IBM propose en effet depuis début 2010 une déclinaison pour ces systèmes des appliances Protectier. Mais les positions de Big Blue sur ce marché pourraient être menacées. Il doit, en effet, affronter depuis le mois d'août les nouvelles appliances EMC DLm6000 VTL pour grands systèmes, qui combinent les technologies de Data Domain et celles de Bus-Tech, racheté fin 2010.

tableau dedup


Le numéro 3 en valeur est HP avec 3,2% du marché (36,5 M$) et 31 Po livrés, soit 1 177 $ le To de capacité brute livré. Quantum, l'un des pionniers du secteur détient 2,5% du marché (29,3 M$) avec 17 Po livrés (soit un coût moyen de 1 723 $ par To). La comparaison des ratios capacité/prix, si elle est favorable à HP et Quantum, est toutefois biaisée par le fait que les deux leaders du marché sont encore aujourd'hui essentiellement actifs dans les grands comptes sur le milieu-haut de gamme, tandis qu'HP et Quantum sont plutôt présents sur l'entrée et le milieu de gamme et sur le marché des PME. Un constructeur comme Sepaton, plutôt positionné sur le haut de gamme, affiche d'ailleurs un rapport capacité/prix de 6 838 $ par To livré, soit un ratio comprix entre ceux d'EMC et d'IBM.

Le facteur prix devrait toutefois jouer un facteur important dans la conquête des clients encore non équipés, d'autant que la déduplication se banalise. Le marché des PME est aussi celui qui devrait afficher la plus forte croissance sur les années à venir. L'affrontement devrait ainsi faire rage début 2012 sur le segment de l'entrée de gamme avec l'arrivée de nouvelles appliances comme l'EMC DD160 ou le Dell DR4000, face aux HP StoreOnce 2500 et autre Quantum DXi4500. Il devrait aussi s'intensifier sur le milieu de gamme avec l'arrivée de systèmes comme l'HP B6200, mais aussi avec la montée en gamme de Dell face aux offres établies d'IBM et EMC.

Un avenir en rose selon IDC

Surpris de la croissance rapide du marché des appliances de sauvegarde sur disques en 2011, IDC a revu à la hausse ses prévisions pour les années à venir. Le cabinet estime désormais que les ventes d'appliances de sauvegarde devraient progresser à un rythme annuel moyen de 25,6% d'ici à 2015, année où le marché devrait peser environ 5,3 Md$. Dans le même temps, les capacités brutes livrées devraient augmenter à un taux annuel de 47,6%, pour atteindre près de 3.3 exaoctets à la fin de 2015. 

march dedup idc

A lire aussi sur LeMagIT :

• Dell attaque EMC et Quantum avec sa première appliance de déduplication

• Déduplication : Quantum dope les performances de ses appliances de milieu de gamme

• Déduplication : EMC dope les capacités d'Avamar et le lie à Data Domain

• SNW 2011 : Arkeia ajoute la déduplication à la version 9 de son logiciel de backup

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close