Navigateurs : la compatibilité avec les standards s'améliore, IE à la traîne

WebKit, le moteur web Open Source qui se cache derrière Safari et Google Chrome, vient de passer avec succès le test de compatibilité aux standards Web Acid3, prenant l'ascendant sur Opera qui a réussi à afficher l'ensemble des éléments graphiques du test, sans toutefois satisfaire à 100% ses critères de performance. Globalement WebKit, Opera et Firefox ont une longueur d'avance dans la course à la compatibilité et ils laissent dans la poussière Internet Explorer dont la dernière mouture obtient péniblement la note de 21/100 au test Acid3...

acid3La conformité des navigateurs web aux standards existants du W3C s'améliore de jour en jour, comme l'illustre l'amélioration croissante des scores des différents butineurs web au test Acid3, un test développé par le Web Standards Project pour vérifier la compatibilité des navigateurs aux normes du W3C (notamment DOM, JavaScript, CSS2 et SVG).

La semaine dernière, les  développeurs de WebKit, le moteur Open Source utilisé pour l'affichage des pages web dans le navigateur Safari d'Apple, mais aussi dans le tout nouveau Google Chrome et dans le navigateur web des téléphones Séries 60 de Nokia, ont ainsi annoncé  avoir passé le test Acid 3. Dans leurs blogs, ils avaient précédemment annoncé que le nouveau moteur Javascript de WekbKit, baptisé SquirrelFish Extreme , avait des performances trois fois plus élevées que celles du moteur Javascript actuellement embarqué dans Safari 3.1 pour Mac OS X et Windows. Un point important pour les performances des applications RIA Web 2.0, sur lequel travaille aussi Mozilla avec son moteur TraceMonkey.

Safari, Chrome, Opera et Firefox loin devant Internet Explorer

La version de développement r37056 de WebKit, testée par leMagIT sur un Mac Pro fonctionnant sous Mac OS X 10.5.5, a effectivement passé avec succès le test dans les conditions de performance requises par le Web Standards Project. Elle a obtenu la note de 100/100. A titre de comparaison, FireFox 3.0.3 bloque à 71/100 sur le même Mac tandis que Safari 3.1.2 plafonne à 75/100 et que Chrome bloque à 79/100. Opera, de son côté, atteint 84/100 même si l'éditeur a lui aussi annonce qu'il dispose dans ses laboratoires d'une version de développement qui a elle aussi passé le test. A titre de comparaison, IE7 n'obtient que 12/100 tandis que IE8 bêta 2 obtient 21/100. Autant dire qu'une route difficile attend les développeurs de Microsoft, s'ils veulent tenir leur promesse de respect des standards avec le futur Internet Explorer 8.

Les standards : plus de choix pour les utilisateurs

Pour les utilisateurs, la bonne nouvelle est que la dernière version de WebKit devrait rapidement faire son chemin dans Safari 4 (en phase de bêta test dans le cadre du programme développeurs d'Apple) et dans les prochaines moutures de Google Chrome. Cela veut dire qu'en 2009, ils disposeront d'un choix entre trois navigateurs pour Windows et Mac OS X « parfaitement » respectueux des standards (Opera, Safari et Chrome). Et pour peu que FireFox progresse un peu (la dernière build nocturne de Firefox 3.1 obtient 89/100), ce seront quatre des grands navigateurs qui seront conformes. De quoi encourager les développeurs de sites web à respecter enfin les standards et de délaisser les optimisations propriétaires qui gachent la vie au quotidien des utilisateurs. De quoi aussi motiver les développeurs de Microsoft à faire bien mieux qu'aujourd'hui...

Pour approfondir sur Internet et outils Web

- ANNONCES GOOGLE

Close