Virtualisation : Microsoft entraîné sur le terrain de la gratuité par VMware

Le géant de Redmond a annoncé hier qu'Hyper-V Server, son hyperviseur autonome, sera finalement distribué gratuitement. Attendu dans les 30 prochains jours, le logiciel aura pour mission d'affronter l'offre de VMware, mais aussi les prochaines versions des hyperviseurs de Sun et de Citrix, attendues dans les prochains jours.

Microsoft a annoncé hier que son prochain hyperviseur, Hyper-V Server, serait proposé gratuitement. Attendu dans les 30 prochains jours, Hyper-V Server était à l'origine annoncé au prix de 28 $ par serveur. Hyper-V Server est l'hyperviseur autonome de Microsoft et il viendra compléter l'offre de virtualisation de serveurs de l'éditeur qui, pour l'instant, s'appuie sur le rôle Hyper-V intégré à Windows Server 2008, qui permet à son OS serveur phare d'agir comme un hyperviseur (à la manière de ce que propose par exemple Novell avec Suse Linux Entreprise Server 10).

Cette annonce de gratuité est la riposte du géant de Redmond à la récente annonce par VMWare de la gratuité de son hyperviseur embarqué VMware ESXi. Elle confirme l'intention de Microsoft d'en découdre à tout prix avec son grand concurrent qui contrôle actuellement près des trois-quarts du marché de la virtualisation de serveurs (et sans doute plus de 90% du marché de la virtualisation de serveurs x86).

Migration de machines virtuelles en temps réel

Microsoft a aussi profité de l'annonce pour dévoiler sa roadmap de développement pour Hyper-V. La société a ainsi montré une version prototype de Live Migration, sa fonction de migration instantanée de machines virtuelles entre serveurs, une fonction concurrente de Vmotion sur ESX Server. Live Migration devrait arriver avec le lancement de la version R2 de Windows Server 2008. En général, Microsoft effectue une mise à jour majeure de son OS Serveur tous les 18 mois, ce qui signifie que Live Migration pourrait arriver aux environs de la rentrée 2009. A ce jour, les fonctions de migration de machines virtuelles d'Hyper-V sont bien plus limitées, puisqu'il faut passer par un arrêt (très) temporaire de la machine pour la migrer d'un serveur à l'autre avec l'outil System Center Virtual Machine Manager. 

Il est à noter que l'annonce d'Hyper-V Server s'effectue alors que Sun doit dévoiler demain son propre hyperviseur, xVM Server, et que Citrix met la dernière main à la prochaine version de XenServer, attendue en principe dans le courant du mois de septembre. Toutes ces annonces n'ont bien sûr rien à voir avec la tenue de VMWorld 2008, l'événement annuel de VMware, la semaine prochaine à Las Vegas…

En savoir plus :

Le blog VirtualIT du MagIT

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close