AMD rattrape Nvidia dans la course au calcul

La dernière génération d'accélérateur d'AMD, le FireStream 9250, affiche des performances bien supérieures à celles des dernières puces Tesla de Nvidia. AMD domine notamment son concurrent de la tête et des épaules en calcul flottant double précision, un point clé pour le calcul scientifique et financier.

Depuis plusieurs années, Nvidia domine outrageusement le secteur du graphisme grâce aux performances de ses puces et il a récemment étendu cet avantage au monde du calcul scientifique avec ses cartes Tesla, des accélérateurs de calcul architecturés autour des dernières générations de ses processeurs graphiques.

Avec l'annonce la semaine passée de ses puces GTX 280, on pensait que Nvidia avait définitivement scellé son avantage sur AMD, mais il semble aujourd'hui que ce dernier avait plus d'un tour dans son sac. Son dernier processeur graphique affiche en effet des performances en calcul étonnantes, qui pourraient lui permettre de reprendre l'avantage sur Nvidia, à l'heure où de plus en plus de sociétés s'intéressent aux applications des co-processeurs graphiques (GPU) en matière d'accélération de calcul scientifique ou financier.

NVidia et AMD franchissent la barre du teraflops

tesla c1060

La semaine passé, Nvidia a été le premier à franchir la barre du teraflops en lançant sa nouvelle génération d'accélérateurs de calcul Tesla basée sur ses dernières puces graphiques GTX 260 et 280. Ces nouveaux accélérateurs sont attendus pour la rentrée. Le premier d'entre-eux se présente sous la forme d'une appliance en rack de 1U intégrant 4 puces à 1,5 GHz et offrant chacune une puissance supérieure au gigaflops (env. 100 Mflops par puce en double précision). Le second, le Tesla C1060, est une carte PCI-Express intégrant un processeur à 1,33 GHz. Consommant 160 W, il offre une puissance en virgule flottante (simple précision – 32 bit) de l'ordre de 900 Gflops (moins de 100 Gflops en double précision).

Face à Nvidia, AMD riposte avec le FireStream 9250, un accélérateur dérivé de sa puce graphique RV770, qui motorisera la future généraiton de cartes ATI Radeon 4800. Le FireStream 9250 se présente lui aussi sous la forme d'une carte PCI-Express et il est capable de délivrer une performance supérieure à 1,2 Tflops en simple précision, dans une enveloppe de consommation de 150 W.

AMD dope le ratio performance par watt

Cette performance est supérieure à celle des puces Nvidia, mais l'écart est encore plus impressionant en double précision. Ainsi le FireStream 9250 devrait afficher une performance de 200 Gflops en double précision, soit plus de deux fois plus que le dernier né des processeurs Nvidia, pour une consommation inférieure. Des résultats qui devraient éveiller l'intérêt de bien des utilisateurs.

Comme le Tesla C1060, l'ATI FireStream 9250 devrait arriver aux environs de la rentrée. Signalons qu'AMD a récemment renforcé ses efforts dans le domaine du calcul en signant un accord de partenariat avec RapidMind pour le support de ses GPU dans son atelier logiciel. La version de RapidMind optimisée pour les puces FireStream est attendue à la rentrée.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close