Les PME font l’impasse sur la reprise d'activité

Moins d’un quart des PME disposeraient d’un plan de reprise d'activité (PRA).

Moins d’un quart des PME disposeraient d’un plan de reprise d'activité (PRA). C’est l’une des conclusions marquantes d’une étude conduite par Symantec auprès de 1 650 décisionnaires IT d’entreprises de 10 à 500 salariés du monde entier. En France, 24 % des PME ont un PRA. Ce qui n’empêche pas 67 % des sondés de se déclarer satisfaits de leur niveau de préparation face à un éventuel désastre. Le PRA serait toutefois au programme de la DSI pour les 6 à 12 prochains mois, chez 65 % des sondés.

Reste à savoir, encore, quelle pourrait être l’efficacité réelle d’un tel PRA : seuls 12 % des sondés déclarent procéder à des sauvegardes quotidiennement.

Quant aux menaces à envisager… c’est principalement la panne de courant – 50 % des sondés. Seuls 35 % des sondés se sentent concernés par les risques liés aux malveillances informatiques.

Pour approfondir sur Continuité d’activité

- ANNONCES GOOGLE

Close