Nantes accueille les RMLL du 7 au 11 juillet

Après Mont-de-Marsan, c'est au tour de la ville de Nantes de recevoir cette année les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL), du 7 au 11 juillet.

Après Mont-de-Marsan, c'est au tour de la ville de Nantes de recevoir cette année les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL), du 7 au 11 juillet. Financée en partie par la Région Pays de Loire et portée par l'association Linux-Nantes ainsi que, comme il est de tradition, par un parterre d'associations locales entièrement dédiées à la cause du Libre, cette 10e édition sera placée sous le signe de l'ouverture, avec une volonté affichée d' "ouvrir sur les non-utilisateurs et décideurs en manque d'informations ", explique les organisateurs. L'université de Nantes Poly'tech accueillera les conférences, ateliers et autres tables rondes. Un village associatif fera office de hub pour favoriser les échanges et les dialogues. Le samedi, un événement sera organisé dans le centre ville (dans l'espace Les ateliers et chantiers de Nantes) pour ouvrir les RMLL au grand public.

Le thème central de cette année : la conduite du changement et la migration avec de nombreux retours d'expérience. " La migration passe avant tout par la compétence et du savoir. Les RMLL sont là pour favoriser l'échange de ce savoir ", ajoute le comité organisateur, interrogé à l'occasion d'une conférence de presse.

Au total, 235 conférences, réparties autour de  17 thèmes, ont été programmées sur les 5 jours. On y retrouve pèle-mêle Publication et partage du savoir, Communautés, Jeux, Administration, politiques publiques et collectivités territoriales, Entreprises, Education – Education populaire, Santé, Internet et Communication. A noter également l'apparition dans la programmation de 2 thèmes, identifiés comme étant des tendances et des évolutions dans le Libre : le matériel libre et le thème Culture et Art libre. Cette dernière initiative est notamment née du la dernière loi Internet et Création – dite Hadopi -, très décriée dans la sphère du logiciel libre. Un concert à base de musique libre ponctuera la manifestation.

La 10e édition des RMLL accueillera quelques visiteurs VIP. L'incontournable Richard Stallman, bien sûr, mais également Max Spevack du projet Fedora, Roberto di Cosmo, président du pôle Logiciel libre de System@tic, ou encore Jean-Claude Guedon de l'université de Montréal sur la littérature grise.

Pour en savoir plus
http://2009.rmll.info

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close