Google, Apple et Yahoo visés par la justice américaine

Selon le Washington Post et le New York Times, le ministère de la Justice américain a lancé une enquête sur les pratiques de plusieurs entreprises technologiques en matière de recrutement.

Selon le Washington Post et le New York Times, le ministère de la Justice américain a lancé une enquête sur les pratiques de plusieurs entreprises technologiques en matière de recrutement. Yahoo, Apple, Google et le groupe pharmaceutique Genentech se seraient entendus pour ne pas pratiquer entre eux le débauchage des profils les plus qualifiés. Un accord qui, s'il existe réellement, contrevient aux lois sur la concurrence. Selon le New York Times, l'enquête n'en est toutefois qu'au stade préliminaire.

Le même quotidien avait révélé début mai l'ouverture d'une autre enquête menée par les autorités de la concurrence et visant Google et Apple. En cause : la présence de dirigeants issus de ces géants au conseil d'administration des deux firmes. C'est notamment le cas d'Eric Schmidt, le Pdg de Google (le président de Genentech est aussi membre du board d'Apple, NDLR).

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close