Les liens entre les boards de Google et Apple sous le joug d'une enquête

La Federal Trade Commission (FTC – Agence gouvernementale qui observe notamment les droits du consommateurs américains) aurait décidé d'ouvrir un enquête sur les liens qui unissent les conseils d'administration d'Apple et de Google, selon le New York Times qui cite des sources proches du dossier.

La Federal Trade Commission (FTC – Agence gouvernementale qui observe notamment les droits du consommateurs américains) aurait décidé d'ouvrir un enquête sur les liens qui unissent les conseils d'administration d'Apple et de Google, selon le New York Times qui cite des sources proches du dossier.

La présence de deux personnalités, Eric Schmidt, PDG de Google, et Arthur Levinson, ancien PDG de Genentech, siégeant respectivement aux comités des deux groupes, violerait une loi anti-trust en vigueur depuis 1914. Cette loi, le Clayton Antitrust Act, interdit le siège d'une personnalité aux conseils d'administration de deux groupes si ces derniers sont considérés comme concurrents sur un marché. Cela aurait pour effet de déséquilibrer le contexte concurrentiel.

Les deux sociétés seraient concurrentes sur les marchés de la téléphonie mobile et du système d'exploitation. Apple développe l'iPhone et Google Android, deux OS qui motorisent les smartphones. Les deux groupes collaborent également sur le mise en place de services en ligne (comme Gmail intégré à l'iPhone).

Le New York Times indique toutefois que ces mesures mènent rarement à des confrontations. En revanche, des démissions sont à prévoir.

Hier, lundi 4 mai, Google était poursuivi par la société Android Data Corporation, pour usage de la marque Android.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close