Capgemini licencie… en Inde

Selon nos confrères de The Hindu Business Line, Capgemini vient de licencier 600 de ses collaborateurs indiens, 400 à Hyderabad et 200 à Pune, près de Mumbai.

Selon nos confrères de The Hindu Business Line, Capgemini vient de licencier 600 de ses collaborateurs indiens, 400 à Hyderabad et 200 à Pune, près de Mumbai. Selon un cadre de la SSII cité par le quotidien, sous condition d’anonymat, les personnels concernés étaient essentiellement affectés à des projets pour des clients « globaux dans les domaines de la banque et des services financiers. » Ces licenciements, dans un pays pourtant réputé à bas coût, seraient liés à « la pression sur les dépenses IT dans ces domaines ; [Capgemini] a décidé de réduire sa masse salariale en supprimant des postes. »

Récemment, une autre entreprise occidentale a procédé à des licenciements en Inde : Axa. L’assureur a en effet supprimé une centaine de postes dans sa branche interne de BPO implantée en Inde, suite à la signature d’un contrat d’externalisation à 500 M$ avec l’assureur britannique Capita Group : les centres d’appel seront délocalisés d'Inde pour être deployés outre-Manche. 

Pour approfondir sur Inde

- ANNONCES GOOGLE

Close