Intrusion illicite : une DSI plaide coupable

L’ex DSI d’une organisation non gouvernementale spécialisée dans la recherche d’organes - LifeGift Organ Donation Center - a décidé de plaider coupable dans une histoire d’effacement de données.

L’ex DSI d’une organisation non gouvernementale spécialisée dans la recherche d’organes - LifeGift Organ Donation Center - a décidé de plaider coupable dans une histoire d’effacement de données. Selon notre confrère CIO, Danielle Duann – 51 ans et jugée au Texas – s’est introduit par effraction dans le système informatique de son ex-employeur pour effacer des données, des factures et des éléments contenus dans l’outil de comptabilité.

Duann avait été licenciée le 5 novembre 2005 avec suppression immédiate de ses droits d’accès au système et aurait néanmoins accédé aux serveurs les 7 et 8 novembre, soit quelques jours après son départ de l’ONG. D’après la Justice américaine, l’intrusion de Danielle Duann aurait coûté près de 100 000 dollars à son ancien employeur. Le verdict doit être rendu fin juillet et l’accusée encourt jusqu’à 10 ans de prison et 250 000 dollars d’amende.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close