Jean-Ludovic Silicani devrait prendre la succession de Jean-Claude Mallet à l'Arcep

Suite à la démission surprise de Jean-Claude Mallet, le président récemment nommé de l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), le premier ministre François Fillon a proposé le nom du conseiller d'état Jean-Ludovic Silicani pour lui succéder.

silicaniSuite à la démission surprise de Jean-Claude Mallet, le président récemment nommé de l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), le premier ministre François Fillon a proposé le nom du conseiller d'état Jean-Ludovic Silicani pour lui succéder.

Cet énarque, major de la promotion Voltaire en 1980, fut rapporteur à la section du contentieux et à la section des travaux publics, de 1980 à 1984, et a dirigé la mission juridique du Conseil d’Etat auprès du ministère de l’industrie et de la recherche de 1983 à 1984. Il est ensuite devenu directeur de l’agence nationale de valorisation de la recherche de 1984 à 1986.

Il a ensuite rejoint le ministère de la culture et de la communication, comme directeur de l’administration générale de 1986 à 1992, puis a été nommé directeur général de l’établissement public de la bibliothèque de France, jusqu’en 1993. Cette année là, il a pris la direction du cabinet de Simone Veil (Ministre d’Etat, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville).

En 1994, il a été le rapporteur général de la mission sur les responsabilités et l’organisation de l’Etat. Il a été ensuite nommé commissaire à la réforme de l’Etat de 1995 à 1998. Réintégré au Conseil d’Etat en 1998, il y préside la quatrième sous section de la section du contentieux. Depuis 2001, il est président du conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique, et depuis 2005, il préside le comité du fonds de modernisation de la presse écrite. Son plus récent fait d'arme est la rédaction entre octobre 2007 et avril 2008 du livre blanc sur l'avenir de la fonction publique, un livre blanc largement encensé par la majorité parlementaire mais qui lui a valu les foudres des syndicats de la fonction publique. 

Aujourd'hui âgé de 57 ans, Jean-Ludovic Silicani aura notamment pour mission de piloter l'attribution de la 4e licence de téléphonie mobile de troisième génération, mais aussi de préparer le lancement de la 4G en France. Il devra aussi s'assurer de la mise en place des conditions nécessaires au décollage du très haut débit en France. Enfin, il devra très prochainement rendre public le choix du ou des opérateurs chargés de la fourniture du service universel des télécommunications en France.

Pour approfondir sur WAN - VPN - SDWAN

- ANNONCES GOOGLE

Close