Le numérique au menu du « grand emprunt » ?

Quelle place pour le numérique dans le grand emprunt national imaginé par le gouvernement français ? Cette question sera au centre du séminaire organisé jeudi 10 septembre, à la Maison de la Chimie, à Paris, sous la présidence de Nathalie Kosciusko-Moriset, secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économique numérique.

Quelle place pour le numérique dans le grand emprunt national imaginé par le gouvernement français ? Cette question sera au centre du séminaire organisé jeudi 10 septembre, à la Maison de la Chimie, à Paris, sous la présidence de Nathalie Kosciusko-Moriset, secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économique numérique.

Parmi les intervenants, sont notamment attendus Paul Hermelin, directeur général de Capgemini, Daniel Fava, pour représenter les fournisseurs d’accès à Internet, Yves Gassot, directeur général de l’Idate, Jean-Ludovic Silicani, président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep), mais aussi Didier Lamouche, directeur général de Bull, Hervé Yahi, Pdg de Mandriva, ou encore Mats Carduner, directeur général de Google Europe.

Si l’économie numérique figure au cœur de ce séminaire, avec notamment la présence de plusieurs ministres concernés : outre NKM, il faudra compter avec Michel Mercier (Aménagement du territoire), Hervé Novelli (Commerce, PME et Services) et Frédéric Mitterrand (Culture).

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close